Accepter son psoriasis

Plus de 3 millions de Français sont concernés par cette maladie de la peau. Bien que bénigne, elle n'en a pas moins un fort impact sur leur vie quotidienne. Nos conseils pour mieux la supporter.

Accepter son psoriasis
© Laurent Hamels - Fotolia.com

Pour encourager les patients atteints de psoriasis à ne plus rester cachés et être acceptés de tous, l'Association pour la lutte contre le psoriasis (APLCP) lance un Défi Photos "Images de Pso, Histoires de peau". Aussi, les patients sont invités à déposer en ligne des photos découvrant leur psoriasis accompagnées d'une anecdote, d'une pensée ou encore de l'humeur du jour sur le site www.jenemecacheplus.com.

Touchant plus de trois millions de Français, le psoriasis reste une pathologie bénigne. Néanmoins, son impact dans la vie quotidienne est loin d'être négligeable. En effet, très inesthétique, le psoriasis provoque un renouvellement accéléré de la peau, à un même endroit du corps. Résultat, des plaques rouges apparaissent, recouvertes d'une épaisse couche blanche de peau accumulée. Qui démange, saigne parfois, et pèle, formant alors de grosses pellicules qui se détachent du corps.
Le plus souvent localisées sur le cuir chevelu, les ongles, les coudes et tout autre plis du corps, ces lésions peuvent atteindre, dans les formes les plus sévères, plus de 10 % du corps ! Pire, cette affection rebelle réapparaît par poussée et n'épargne aucune classe d'âge.

Une qualité de vie altérée

Une grande enquête européenne (Etude Europso 2002) a été menée sur 17 790 patients atteints de psoriasis, de forme faible à sévère, issus de 7 pays européens, dont la France. L'objectif ? Mieux quantifier le retentissement de la maladie sur le quotidien des malades.

Les résultats sont édifiants : 27 % des patients souffrant d'un psoriasis modéré à sévère ont rencontré des difficultés sexuelles, 21 % ont été perturbés dans leurs relations personnelles et 26 % dans leurs relations sociales. Côté français, pour 30,6 % des patients, la maladie a un impact sur leurs activités quotidiennes et sur le travail ou la scolarité pour 16,7 % d'entre eux. 25 % en souffrent dans leurs relations personnelles et 21,7 % dans leurs loisirs.

Les conséquences psychologiques sont également au rendez-vous : 34 % des personnes interrogées souffrent de troubles du sommeil et 12 % ont augmenté leur consommation de tabac ou d'alcool. D'autres travaux (National Psoriaisis Fundation survey panels, 2001) ont souligné un absentéisme directement lié au psoriasis, voire une influence sur la carrière. Autrement dit le psoriasis affecte la vie du malade dans toutes ses composantes, tant affective que personnelle et professionnelle.

Des solutions

 Sachez qu'il existe aujourd'hui un large panel de traitements efficaces qui permettent de faire disparaître rapidement les lésions et de soulager des douleurs. Seul bémol : les risques de récidives sont très élevés.

 Apprenez à gérer votre stress. Il a été prouvé qu'il favorisait l'apparition de plaques.

 N'hésitez pas à avoir recours à un soutien psychologique. Il peut aider à mieux accepter sa maladie et mieux supporter le regard des autres.

 L'application d'une crème hydratante sur une peau humide, après le bain par exemple, aide à la desquamation de la peau.

 Exposez-vous modérément au soleil. Les UVA et les UVB peuvent apaiser une poussée de psoriasis.

En savoir plus

Le site de l'Association contre le psoriasis
Des témoignages à apporter, des expériences à partager ? Venez en discuter sur le forum santé