Comment éviter les verrues à la piscine ?

Les piscines, lieux chauds et humides, sont propices à la transmission des verrues. Découvrez comment vous protéger du virus HPV à l'origine des verrues.

Comment éviter les verrues à la piscine ?
© aslysun

Les verrues sont dues à l'infection par un virus de la famille des papillomavirus humain (HPV). Ces virus se transmettent de façon directe (contact de peau à peau) et de façon indirecte via des objets contaminés (linge, chaussures, sols). Les éraflures et autres micro-coupures... facilitent l'entrée du virus HPV dans la peau. Les vestiaires, les douches collectives et les sols de piscine sont des endroits particulièrement à risque pour les verrues plantaires car les virus HPV survivent beaucoup plus longtemps dans un milieu chaud et humide mais aussi parce que des centaines de pieds nus circulent ! Autant de risques d'avoir un contact rapproché avec les virus à l'origine des verrues. "En outre, nous avons fréquemment des petites plaies aux pieds ou sur les orteils, qui sont des portes d'entrée et d'excrétion du virus", explique le Dr Nina Roos*, dermatologue à Paris. "Il y a des personnes qui sont particulièrement sensibles aux virus et qui sont plus à même d'attraper des verrues dans les lieux collectifs", précise-t-elle. Les enfants sont particulièrement à risque d'attraper des verrues à la piscine car ils ont plus souvent que les adultes des " bobos " sur les mains et les pieds et leur système immunitaire, immature, se défend moins bien contre les virus.

Prévention des verrues à la piscine

Le premier conseil pour éviter d'attraper une verrue est de ne pas marcher pieds nus sur les rebords des piscines et dans les douches collectives. Portez des tongs en plastique ou encore mieux des chaussons de piscine et de natation. Nettoyez-les avec de l'eau et du savon après utilisation. Séchez-vous bien les pieds après la douche. Bien sûr, il ne faut pas échanger les serviettes de bain car les squames de peau infectées par le HPV se déposent sur les objets. Les virus HPV pénétrant plus facilement dans une peau lésée, "reportez votre séance à la piscine si vous avez une plaie sur le pied", conseille le Dr Roos. "Le fait de mettre des pansements n'assure pas une protection suffisante", précise la dermatologue. Hydrater chaque jour ses pieds est aussi un moyen de prévention des verrues. Cela permet d'éviter d'avoir les pieds très secs et fendillés, plus à risque de laisser passer les virus HPV. Enfin, pour éviter les verrues plantaires, mieux vaut ne pas se rendre à la piscine en cas de grosse fatigue ou de stress intense, cas dans lesquels notre système immunitaire affaibli se défend moins bien contre les virus.

Sources:
-Markus Streit, Verrues-Tableaux cliniques et traitements, Forum Med Suisse, 2014 ; 14(36) :659-669
- Société Française de Dermatologie  www.dermato-info.fr
*http://www.monsitebeaute.com
Son dernier ouvrage paru : Une peau en pleine forme, Editions Solar, 2016

Lire aussi