Verrue : comment s'en débarrasser ?

Les verrues, notamment cutanées, sont très fréquentes. Dues à un virus, elles ne sont pas graves mais disgracieuses, parfois douloureuses et contagieuses. Il existe différentes façons de les traiter.

Verrue : comment s'en débarrasser ?
© staras

Les verrues sont des lésions bénignes de la couche externe de la peau. Dues à une infection par un virus de la famille des papillomavirus humains ou HPV, elles sont contagieuses.  7 à 12% de la population générale est touchée.  Les enfants sont plus susceptibles d'avoir des verrues car leur système immunitaire est immature. De petite taille (quelques millimètres de diamètre), les verrues se situent le plus souvent au niveau des mains et des pieds mais peuvent aussi se trouver sur le dos, les coudes ou les genoux. Il existe différents types de verrues mais les plus fréquentes sont les verrues vulgaires et plantaires. La verrue vulgaire apparaît sur le dessus des mains ou des pieds, parfois sur les genoux ou les coudes. Son apparence ? Une excroissance dure et rugueuse de couleur chair ou grisâtre. La verrue plantaire, moins visible, apparaît sous la forme d'un épaississement délimité de l'épiderme avec un centre piqueté de noir sur la plante du pied. D'autres verrues sont moins communes: les verrues filiformes (situées sur les paupières et autour de la bouche), les verrues planes (souvent groupées sur le visage), les verrues mosaïques (sous les pieds), les verrues digitées (empilement de plusieurs verrues, sur le cuir chevelu). Le HPV est aussi à l'origine de verrues génitales ou condylomes. Celles-ci forment des petites bosses simples ou multiples ressemblant à des choux-fleurs sur les organes génitaux ou l'anus.

Verrues : les solutions

Deux tiers des verrues finissent par disparaître dans les 2 ans. Il est donc possible de ne rien faire pour les éliminer. "Cependant, il vaut mieux les traiter dès leur apparition car vous risquez de vous auto-contaminer et donc d'avoir d'autres verrues ou de contaminer d'autres personnes. Les verrues peuvent en outre devenir douloureuses ou gênantes", conseille le Dr Nina Roos*, dermatologue à Paris. Différents produits sont en vente libre en pharmacie pour traiter les verrues vulgaires et plantaires. Les produits à base d'acide dits kératolytiques entraînent la destruction de la couche superficielle de la peau. Ceux utilisant le principe de la destruction par le froid (cryothérapie) gèlent la verrue. Il existe aussi des produits plus récents à base d'acide formique. Celui-ci provoque une réaction qui aide l'organisme à se débarrasser de la verrue. Vous pouvez aussi essayer les remèdes dits de grand-mère dont certains ont une efficacité, cependant non prouvée de façon scientifique. 

Les verrues de grande taille, nombreuses, celles touchant les muqueuses (condylomes) ainsi que celles ayant résisté aux traitements vendus en pharmacie doivent être traitées par un médecin. Plusieurs méthodes peuvent être appliquées en cabinet médical : traitement au laser, excision chirurgicale, brûlure et cryothérapie. Des traitements sur ordonnance à appliquer chez soi peuvent également être prescrits.

Sources:    
-Markus Streit, Verrues-Tableaux cliniques et traitements, Forum Med Suisse, 2014 ; 14(36) :659-669
- Société Française de Dermatologie  www.dermato-info.fr

*http://www.monsitebeaute.com
Son dernier ouvrage paru : Une peau en pleine forme, Editions Solar, 2016

Lire aussi