Pieds de diabétiques : attention, fragiles !

Les pieds de personnes diabétiques doivent faire l'objet d'une attention particulière. © thomasklee - Fotolia.com
Chez les personnes diabétiques, le pied doit faire l’objet d’une surveillance accrue. En effet, deux causes génèrent une fragilité notable du pied. Le diabète atteint les nerfs, limitant les sensations dans les extrémités (toucher, chaleur, froid, et douleur). De plus, il atteint aussi les artères provoquant une mauvaise circulation sanguine : la peau est alors plus mince, plus sèche et sujette aux fissures et aux plaies.
Il s’agit donc de pieds plus fragiles que la moyenne. Les plaies, cors ou encore crevasses sont détectées plus tard car la douleur n’est pas immédiatement ressentie et sont donc sujettes à plus d’infections, qui peuvent atteindre des tissus profonds, voire l’os, pouvant nécessiter une amputation.
Ainsi, depuis 2008, l’Assurance Maladie rembourse les bilans et les soins fournis par les podologues pour les diabétiques aux risques de complications les plus élevés.