Pathologies de la macula : pourquoi devrais-je me faire dépister ?

"Inutile, ça ne me concerne pas, je ne veux pas savoir !" Tout comprendre sur la macula et sur le dépistage des pathologies associées en 5 questions/réponses.

Pathologies de la macula : pourquoi devrais-je me faire dépister ?
© dolgachov - 123 RF

Par absence de symptômes, voire par crainte de recevoir une mauvaise nouvelle, de nombreux Français ne se font pas dépister. Du 25 au 29 juin, à l'occasion des journées internationales de la macula, des ophtalmologistes et des services hospitaliers partenaires recevront, sur rendez-vous, les personnes qui souhaitent bénéficier d'un examen du fond d'œil.

La macula qu'est-ce que c'est ?

La macula est une petite zone d'environ 5,5 mm, très riche en cônes et située au fond de l’œil. Elle joue un rôle essentiel dans la distinction des détails. Elle est à l'origine de nombreuses pathologies de la vision.

On peut différencier trois pathologies de la macula.

  • La dégénérescence maculaire liée à l'âge ou DMLA est la première cause de malvoyance chez les plus de 50 ans. Cette maladie touche le centre de la rétine et provoque parfois la perte totale de la vision centrale.
  • La maculopathie diabétique est la principale cause de malvoyance chez les personnes diabétiques. Elle touche de nombreux diabétiques et est d'autant plus fréquente que le diabète est chronique.
  • La maculopathie myopique est un étirement de la rétine qui touche principalement des patients de moins de 50 ans encore actifs et représente la principale cause de cécité chez les grands myopes.

Suis-je vraiment concerné ?

Si vous avez 55 ans et plus et que vous ne consultez par régulièrement un ophtalmologiste ou que vous n'avez pas bénéficié d'une consultation depuis au moins un an, il est nécessaire de vous faire dépister régulièrement. Les personnes diabétiques non suivies ainsi que les personnes souffrant d'une forte myopie (-6D) sont aussi fortement à risque.

Pourquoi le dépistage est-il si important?

Dans les cas de pathologies de la macula, une prise en charge précoce est essentielle. En effet, la première phase des maladies est asymptomatique rendant difficile leur diagnostic sans dépistage. Quand les symptômes apparaissent, la vision est déjà très endommagée. Un diagnostic précoce est donc essentiel afin de préserver le plus longtemps possible sa vision et donc son autonomie. De nombreux traitements permettent de ralentir la maladie et la recherche ne cesse de progresser.

Où et comment me faire dépister ?

Des ophtalmologistes et services hospitaliers partenaires recevront, sur rendez-vous, les personnes qui souhaitent bénéficier d'un examen du fond d'œil à l'occasion des journées internationales de la macula. Si jamais le résultat s'avérait positif, des examens complémentaires seraient alors prescrits. 

Pour connaître la liste des ophtalmologistes et des services partenaires, leurs coordonnées et les plages horaires dédiées, rendez-vous sur www.journees-macula.fr ou téléphonez au : 0 800 002 426. Il est aussi conseillé de se faire suivre régulièrement par un ophtalmologue si on a à partir de 55 ans ou si on est à risque.

Lire aussi