Qu'est-ce que l'hétérochromie ?

Connaissez-vous le point commun entre le docteur Quinn et Superman ? Non ? La réponse est dans leur regard : c'est l'hétérochromie !

Qu'est-ce que l'hétérochromie ?
© Taiga -123RF

Des verts, des bleus, des marrons foncés, des noisettes, et même des presque gris, nos yeux peuvent arborer différentes couleurs. Dans certains cas, ils peuvent même être de deux couleurs différentes. C'est ce que l'on appelle l'hétérochromie, ou plus communément, les yeux vairons. 

Définition. L'hétérochromie correspond à une différence de couleur entre les iris des yeux, ou au sein d'un même iris. Elle est due à un défaut de production de mélanine, le pigment responsable de la couleur de nos yeux, de notre peau, ainsi que de nos cheveux. Plus il y a de mélanine, plus la couleur de nos yeux sera foncée. Cette caractéristique, plus commune chez les animaux comme les chiens, les chats et les chevaux, n'est pas propre à l'homme. L'hétérochromie peut également concerner la peau et les cheveux. L'iris n'est pas seulement là pour l'aspect esthétique de nos yeux, c'est une membrane capable de se contracter. Tel un diaphragme, il contrôle l'entrée de lumière dans l'œil, à travers la pupille. 

Hétérochromie innée ou acquise. L'hétérochromie est soit héréditaire, elle est alors bénigne et n'affecte pas l’acuité visuelle, soit acquise au cours de la vie. L'hétérochromie acquise a plusieurs origines. Elle peut être due à une pathologie comme la cataracte, le glaucome ou encore le syndrome de Waardenberg. L'hétérochromie peut aussi être causée par une inflammation chronique de l’œil, c'est le cas avec l'hétérochromie de Fuchs. Dans ce cas précis, l'inflammation est une uvéite qui touche les cils et l'iris du patient, elle peut être associée à une cataracte.

La présence d'un corps étranger, notamment en métal, ou un traumatisme, comme une plaie, peuvent également conduire à un défaut de pigmentation de l'iris. Un changement quelconque de la couleur de l'iris n'est donc pas anodin, surtout s'il s'accompagne de troubles de la vision. Si vous constatez un changement, même léger, il est préférable de consulter un médecin qui vous prescrira des examens ophtalmologiques. 

Les célébrités hétérochromiques. Lorsqu'on parle d'hétérochromie, ou de yeux vairons, on imagine souvent une personne avec un œil bleu et un œil marron. Cependant, l'hétérochromie n'est pas forcément totale, et peut ne concerner qu'une petite partie de l'iris. C'est notamment le cas chez l'acteur Henry Cavill (ci-dessous), notre Superman actuel, dont l’œil gauche est orné d'une petite tâche brune. Une particularité que même les lunettes de Clark Kent devraient avoir du mal à dissimuler. L'homme d'acier n'est pas le seul concerné, puisque l'actrice américaine Kate Bosworth (ci-dessous), Lois Lane dans Superman Returns, est hétérochromique elle est aussi. Chez notre femme médecin préférée, Jane Seymour (ci-dessous), la presque totalité de l'un des ses yeux est marron.

Parfois, la différence de pigmentation est plus subtile et difficile à distinguer au premier abord, c'est notamment le cas chez la belle Mila Kunis. Enfin, contrairement à la légende, le célèbre chanteur David Bowie n'était pas hétérochromique, mais avait une pupille constamment dilatée. Cette dilatation a été causée par une bagarre lors de son adolescence.

L'acteur britannique Henry Cavill. © Nils Jorgensen/Shutters/SIPA
L'actrice américaine Kate Bosworth. © SIPANY/SIPA
L'actrice américaine Jane Seymour. © SIPANY/SIPA

Lire aussi