Regarder son téléphone portable d'un seul œil peut temporairement troubler la vision

Une étude américaine révèle que regarder son smartphone d'un seul œil et dans la pénombre, peut entraîner une cécité temporaire d'un des yeux.

Regarder son téléphone portable d'un seul œil peut temporairement troubler la vision
© AnaBlazicPavlovic-123RF

C'est simple, il y a toujours une bonne excuse pour utiliser son smartphone à tout moment de la journée, voire de la nuit. Sauf que le consulter depuis son lit peut s'accompagner d'un effet plutôt indésirable : une cécité monoculaire temporaire. C'est ce que révèle une étude parue dans la prestigieuse revue américaine The New England Journal of Medecine

Cas différents, même symptômes. Deux femmes âgée de 22 et 40 ans se sont rendues chez leur médecin pour se plaindre de troubles de la vision, l'une avant de dormir, et l'autre le matin, au réveil. Toutes les deux avaient souffert, à plusieurs reprises et pendant plusieurs mois, d'une cécité temporaire, à l'un des deux yeux. Mais tous les examens médicaux, de l'électrocardiogramme à l'angiographie, étaient normaux. Le mystère restait entier jusqu'à ce que les médecins leur demandent de noter les conditions d'apparition de leurs symptômes. A chaque fois, leurs problèmes de visions se déclenchaient plusieurs minutes après qu'elles aient consulté leur smartphone, allongées dans leur lit. De plus, l’œil dont la vision était altérée, était toujours celui reposant contre l'oreiller. C'est finalement cette habitude qui était à l'origine de leurs troubles visuels. 

Que faut-il retenir ? L’œil contre l'oreiller s'adapte à l'obscurité, alors que l'autre s'adapte à la luminosité du smartphone. Résultat, lorsque les deux yeux sont ouverts dans l'obscurité, l’œil qui s 'est davantage habitué à l'écran est moins efficace pour voir dans le noir. C'est cette différence d'adaptation à l'intensité lumineuse qui provoque la cécité temporaire qu'ont vécu les deux femmes. Fort heureusement, cette cécité est sans danger. Néanmoins, selon les auteurs de la publication, l'utilisation croissante des smartphones, ajoutée à la luminosité de plus en plus puissante des écrans, conduiront à une observation fréquente de cas similaires à celui des deux femmes. 

De quoi rappeler qu'il est préférable de réduire son temps exposition aux écrans, afin de protéger ses yeux le plus possible. 

Lire aussi