6 conseils pour protéger vos yeux

Les troubles de la vision, comme la myopie, progressent rapidement. Stimulés à outrance du matin au soir, nos yeux pâtissent de la pollution, de l’usage intensif des écrans, mais aussi du manque de lumière naturelle.

Imaginez : en 2050, 50% de la population pourrait être myope. La myopie pourrait alors être la première cause de cécité au monde.

Certes, il s'agit d'une estimation, mais elle est inquiétante. L'étude publiée dans la revue Ophtalmology parie sur une multiplication par sept de la myopie entre 2000 et 2050 et pourrait avoir une portée encore plus large : "Une forte myopie augmente le risque de pathologies oculaires comme la cataracte, le glaucome, le décollement de la rétine ou la dégénérescence maculaire, qui peuvent mener à une perte de la vision", précisent les chercheurs australiens, auteurs de l'étude. Pour arriver à de telles conclusions, les scientifiques ont réalisé une revue complète des articles scientifiques publiés depuis 1995. Ils ont ainsi inclus 145 études rassemblant 2,1 millions de personnes.

Comment expliquer cette forte progression ? Difficile d'identifier une cause en particulier. Ce que l'on sait, c'est que la myopie aurait une origine héréditaire. La myopie est en effet liée à une anomalie anatomique : l’œil étant trop long, la focalisation de l'image d'un objet éloigné se forme en avant de la rétine, rendant alors la vision de loin floue. La vision de près est en revanche parfaitement nette. Mais les prédispositions génétiques n'expliquent pas tout. Notre mode de vie et en particulier, l'utilisation croissante et addictive des écrans pourrait, elle aussi, expliquer en partie la progression de la myopie. De même que le fait de passer moins de temps à l'extérieur, à la lumière du jour. En 2015, l'Asnav avait justement pointé l'utilisation croissante des écrans chez les jeunes, qui selon le dernier baromètre sur la santé visuelle (juin 2015) passent près de 8 h par jour sur les écrans. 

La myopie apparaît pendant l'enfance, entre 8 et 12 ans, et progresse assez lentement avec l'âge pour se stabiliser vers 20-25 ans. Elle se corrige avec des verres correcteurs ou avec des lentilles de contact qui repoussent l'image sur la rétine afin de la rendre nette. Il existe une autre alternative : l'opération chirurgicale au laser. Elle consiste à modifier la courbure de la cornée et ainsi de faire régresser, voire de faire disparaître la myopie.