Générale d'Optique s'engage à améliorer la vue des enfants malades

A chaque paire de lunettes achetée, Générale d'Optique reverse un euro à l'ONG Helen Keller International. L'objectif ? Financer un an de traitement et améliorer la vue de millions d'enfants.

Générale d'Optique s'engage à améliorer la vue des enfants malades
© Générale d'Optique - Helen Keller Intenational

Selon l’OMS, 500 000 enfants de moins de 5 ans perdent la vue chaque année dans le monde à cause de carences en vitamine A. Pour protéger et contribuer à sauver la vue de millions d’enfants, Générale d’Optique s’engage aux côtés d’Helen Keller International. Cette ONG lutte depuis des dizaines d’années pour que la carence en vitamine A ne soit plus la première cause de cécité chez l’enfant en distribuant des doses de cette vitamine dans le monde entier. Jusqu’au 17 août, pour une paire de lunettes achetée, le fabricant et distributeur de lunettes reverse à Helen Keller International un euro afin de financer la supplémentation en vitamine A d’un enfant, et ce pour un an.

La vitamine A impliquée dans de nombreuses fonctions. Indispensable à tous les âges de la vie, la vitamine A joue un rôle primordial dans le mécanisme de la vision. Elle intervient également dans d’autres fonctions de l’organisme telles que le système immunitaire, le renouvellement des tissus comme par exemple la peau, la croissance des cellules… La vitamine A est présente dans les foies de poissons et d’animaux d’élevage ainsi que dans les légumes (carotte, potiron, épinard, laitue…). En cas de carence, un des premiers signes apparents est une baisse de l’acuité visuelle. Selon l’Anses, la carence en vitamine A n’existerait pas dans les pays industrialisés contrairement aux pays en voie de développement.

Lire aussi