Des lentilles avec un filtre UV : une bonne idée ?

Exposés au soleil, vos yeux courent un risque ! N’oubliez pas de le protéger avec des lunettes ou des lentilles équipées de filtres anti-UV. Éclaircissements avec l’ophtalmologue Xavier Subirana.

Des lentilles avec un filtre UV : une bonne idée ?
© vladimirfloyd

L’été approche à grand pas : il est de temps de sortir crème solaire… et protection pour vos yeux ! À l’heure actuelle, un français sur trois n’utilise pas de protection solaire pour les yeux, qu’il soit porteur ou non de corrections (baromètre 2014 de la Santé visuelle des Français). Cette négligence constitue un réel danger car une exposition trop fréquente des yeux aux rayons ultra-violet (UV) provoque des maladies non réversibles telles que cataractes, ophtalmies (maladies inflammatoires de l’œil) ou encore Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge (DMLA). "La cornée effectue de matière naturelle un filtre aux rayons UV, dès l’age de quatre ou cinq ans. Mais il existe une toxicité des UV pour la conjonctive [membrane muqueuse située sous la paupière, NDLR] et la peau de l’œil. La petite partie des rayons qui atteint la rétine est toxique sur une dose cumulée sur de nombreuses années, mais à beaucoup plus court terme pour la conjonctive", explique le Docteur Xavier Subirana, ophtalmologiste dans le 16e arrondissement de Paris.

Une seule consigne donc : protégez vos yeux ! Quelles solutions s’offrent à vous ? La plus évidente est celle des lunettes de soleil, bien connues de tous dès notre plus jeune âge. Attention cependant, à bien les choisir, et à différencier la teinte des verres de la protections aux UV : "les lunettes de soleil achetées sur les marchés "à la sauvette" peuvent avoir un filtre UV nul, mais créent un assombrissement. Elles ne vous protègeront pas, bien au contraire : plus de rayons traversent votre œil car la rétine se dilate dans un environnement assombri par la teinte des verres", souligne le docteur Subirana. Choisissez donc vos lunettes de soleil chez un opticien, qui sera à même de vous conseiller la protection UV la plus adaptée à votre quotidien. Bon à savoir : la plupart des verres de lunettes de vue bénéficient d’un traitement anti-UV et filtrent donc une partie des rayons, tout au long de l’année !

Lentilles et filtre anti-UV : une solution au quotidien ? Si vous portez des lentilles de contact, vous bénéficiez peut-être d’une protection anti-UV. "Certains fabricants ont intégré un filtre UV sur les lentilles souples ou rigides. Elles présentent un énorme avantage de protection au niveau UV par rapport aux lunettes pour lesquelles il existe un reflet arrière : la lumière se réfracte sur la partie postérieure du verre, générant une réverbération toxique pour l’œil. Les lentilles au contraire couvrent toute la cornée", développe le docteur Subirana. Comment fonctionnent ces lentilles ? Le filtre anti UV est directement intégré dans la lentille. Ce filtre offre une "protection complémentaire de la cornée et du cristallin en étant directement posées dessus", explique l’Association nationale pour la santé de la Vue (AsnaV) dans un communiqué. Malheureusement, si la lentille ainsi équipée protège des UV, elle n’est pas teintée. Il faut donc toujours avoir une paire de lunettes en complément pour les expositions prolongées, surtout à la mer et à la montagne où les rayons se réverbèrent sur l’eau, la neige, et gagnent en intensité avec l’altitude.

Se baigner avec des lentilles ? Ne pas avoir l’impression d’être ébloui ne signifie pas que vous êtes à l’abri des UV ! "Se protéger de l’éblouissement par une casquette couvrante ou un parasol ne protège pas des UV par exemple à la plage où le sable renvoie 15 à 25 % des UV !" met en garde le docteur Subirana. Par ailleurs, si vous portez des lentilles (avec filtre UV ou non), attention : lentilles et baignades ne font pas bon ménage ! Premier risque : perdre vos lentilles dans l’eau ! Ce qui peut s’avérer embêtant pour le bon déroulement du reste de votre journée… Mais ce n’est pas tout :  "il ne faut jamais se baigner dans l’eau douce avec des lentilles souples", avertit l’ophtalmologue. En cause : "les amibes, des parasites présents dans toutes les eaux douces et qui peuvent causer des infections graves." Soyez vigilants, donc, que ce soit en rivière, dans un lac ou dans une piscine ! Une solution peut être de "porter des lentilles souples à usage journalier et de les jeter immédiatement après la baignade", conseille le docteur Subirana. Et si vous allez à la mer, "il n’y a pas d’amibe en eau salée, mais il faudrait être sûr que l’eau dans laquelle on se baigne n’est pas polluée… ce qui malheureusement est assez rare !"

Préservez vos yeux cet été… mais n’oubliez pas non plus de protéger votre peau du soleil ! Crème solaire, ombre et choix des horaires d’exposition seront cette année encore vos meilleurs alliés !

Lire aussi