Soleil : attention les yeux ! Risque de cataracte : liée aux surexpositions solaires

Si les dangers du soleil sur la peau sont bien connus, en revanche, ses ravages sur les yeux le sont beaucoup moins. Les responsables sont toujours les mêmes, à savoir les rayons UV.

Attention : ces rayons sont invisibles à l'œil nu, ils ne doivent pas être confondus avec la luminosité. Ainsi, ça n'est pas parce que le soleil ne darde pas ses rayons sur vous qu'il n'y a pas de risques !

 Les UVA sont les plus nocifs pour les yeux. Chez l'adulte ils atteignent le cristallin et chez l'enfant, ils peuvent aller jusqu'à la rétine ! 
 Les UVB, quant à eux, sont absorbés par le cristallin justement. le cristallin, c'est une sorte de lentille située derrière l'iris de l'œil qui permet, à la manière d'un objectif d'appareil photo, de faire la mise au point.

 

Une augmentation des cas dus aux surexpositions

 Avec l'âge, et sous l'influence d'autres facteurs de risque (diabète, troubles du métabolisme, hérédité), le cristallin peut s'opacifier : c'est la cataracte.

Cette maladie, qui touche une personne sur 5 à partir de 65 ans, entraîne une baisse progressive de la vue, une mauvaise perception des contrastes, un éblouissement à la lumière vive et une vision floue des contours. Mais surtout, sans intervention chirurgicale, elle peut mener à la cécité totale.

Or, comme le précise Pierre Cesarini, directeur de l'Association sécurité solaire : "Toutes les études le montrent : il y a en France de plus en plus d'interventions sur des cataractes précoces (environ + 5% par an). Mais surtout, l'âge moyen de l'intervention ne cesse de baisser. On sait maintenant que 20% des cas de cataractes sont dûs à des surexpositions solaires." 

Sommaire