Anneau gastrique : "Le jeu en vaut la chandelle" "J'ai décidé de me faire accompagner psychologiquement"

"Aujourd'hui, j'ai perdu 11 kilos en deux mois et demi. Certes, j'ai encore 30 kilos à perdre mais je suis très contente du résultat obtenu. Je suis suivie par une diététicienne tous les 15 jours car je me connais suffisamment bien pour savoir que, lâchée dans la nature, je serais capable de faire des bêtises... Mon chirurgien me voit tous les mois. Il n'est pas facile et je ne tiens pas à me faire gronder, donc je suis à la lettre ses conseils.

J'ai rendez-vous avec l'endocrino tous les trois mois. J'ai décidé de me faire accompagner psychologiquement car, comme pour bon nombre de personnes obèses, le coté psy est indissociable du reste. Cette opération s'adresse essentiellement à des personnes qui ont tendance à manger de très grosses portions de nourriture à chaque repas mais ne sont pas portées sur le grignotage. Il m'arrivait parfois, lors de contrariétés, de me jeter sur une tablette de chocolat ou de m'arrêter en vitesse dans une boulangerie pour dévorer quatre pains au chocolat ou quelques gâteaux. C'est la raison pour laquelle j'ai estimé indispensable de rencontrer une diététicienne tous les 15 jours. Elle m'encadre et nous établissons ensemble un programme adapté à mon "cas"."

Sommaire