Régimes : ne prenez pas de risques ! Régime : reprise de poids dans 80 % des cas

47 % des adolescentes se sentent trop grosses.
47 % des adolescentes se sentent trop grosses. © Gina Sanders - Fotolia.com

Selon les chiffres de l'étude INCA2 (Individuelle nationale des consommations alimentaires, par l'Afssa) menée en 2009 en France, 40 % des femmes se trouvent "trop grosses" et 60 % souhaitent peser moins. Quant aux hommes, ils sont 44 % à vouloir peser moins. Enfin, près de 47 % des adolescentes souhaitent perdre du poids. C'est dire si les régimes ont une place importante dans la vie des Français et des Françaises.

Pourtant, si les pratiques d'amaigrissement sont courantes, elles sont généralement basées sur des régimes trouvés dans des livres ou sur internet et ne font l'objet d'aucun suivi médical.

C'est dans ce contexte que l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses), a passé au crible 15 régimes les plus populaires. Son rapport rappelle que non seulement ces pratiques peuvent être dangereuses pour la santé et entraîner des carences importantes, mais en plus que la reprise de poids est présente dans 80 % des cas, avec une reprise plus importante que la masse initialement perdue.

 Autre conclusion : plus un régime dure et plus il est néfaste pour l'organisme et entraîne son dérèglement. Oubliez donc les régimes qu'il faut continuer à vie pour garder les bénéfices...

Les adolescentes : population à risque

Le surpoids touche en France 32 % des personnes de plus de 18 ans et l'obésité concerne 15 % de cette population. Etant donné les conséquences sur la santé d'un surpoids ou d'une obésité, ce sont d'importants problèmes de santé publique.

Sommaire