Régime végétarien : le pour et le contre Varier les plaisirs pour combler les besoins en protéines

un végétarien ne doit pas manger exclusivement des légumes : les céréales sont
Un végétarien ne doit pas manger exclusivement des légumes : les céréales sont indispensables à l'équilibre. ©  Ariwasabi - Fotolia

Suivre un régime végétarien équilibré demande de connaître quelques règles de base. Les protéines apportent des acides aminés dont certains sont indispensables. La viande, le poisson ou les œufs (protéine de référence) apportent tous ces acides aminés dans des proportions qui leurs permettent une bonne assimilation. Ce n'est pas le cas pour les végétaux. Pour pouvoir couvrir les besoins en protéines, il faut combler le manque par d'autres moyens. La meilleure solution est d'associer les céréales aux légumineuses.

Exemples : la semoule de blé et le pois chiche, le riz et les petits pois, etc...

"Pour les végétariens qui consomment du poisson (dits semi-végétariens), les animaux marins représentent une excellente source de protéines de bonne assimilation. De plus, ils bénéficieront d'une consommation avantageuse d'oméga 3, acide gras essentiel pour l'organisme et que l'on ne peut pas synthétiser", pour Béatrice Benavent-Marco, diététicienne nutritionniste.

Le soja est également souvent apprécié des végétariens car il peut se transformer de nombreuses façons : steak, biscuit, yaourt, etc. Et pour ceux qui souhaitent retrouver un goût de viande, il existe aussi des steacks de soja aromatisés à la viande.

Sommaire