Faut-il faire confiance aux probiotiques ? L'avis du Professeur Pierre Bourlioux, de l'Académie de pharmacie : "Les produits lactés ont prouvé leur efficacité"

 

Pierre Bourlioux est membre de l'Académie de pharmacie et a beaucoup étudié la question des probiotiques. Il est d'ailleurs l'auteur de plusieurs articles sur le sujet. S'il ne remet pas en cause l'effet positif potentiel de plusieurs probiotiques, il insiste sur le manque d'études suffisamment larges et scientifiques pour prouver leur efficacité.

Il n'y a pas de danger tant qu'on achète des produits autorisés.

Les produits contenant des probiotiques ont-ils, selon vous, fait la preuve de leur efficacité ?

Pour prouver qu'une substance a un effet quelconque, il faut parvenir à montrer son effet sur l'homme. Or, concernant les probiotiques, beaucoup de travaux ont eu lieu in vitro (NDLR : dans des éprouvettes) ou sur des animaux. Cela a permis, certes, de comprendre le fonctionnement de ces bactéries, mais rien de plus.

Pour prouver leur effet clinique, il faut réaliser une étude à grande échelle, sur plusieurs centaines de personnes, randomisée en double aveugle. Cela signifie qu'un groupe de personnes prend un produit placebo, tandis que l'autre prend le produit que l'on veut tester. Les scientifiques mesurent différents paramètres pour vérifier les changements et améliorations éventuels. Ni les personnes participants à l'étude ni les chercheurs ne savent lequel des deux groupes prend la substance active.

A ma connaissance, seuls deux grands producteurs, Danone et Nestlé ont réalisé des essais de cette importance avec une valeur scientifique. Il s'agit des fabricants de laits fermentés. Dans une première étude, menée sur plusieurs centaines de personnes en Russie et aux USA, il s'agissait d'évaluer, en hiver, le bien-être des individus (nombre de pathologies déclarées notamment) qui prenaient des laits fermentés et de ceux qui n'en prenaient pas. Ce travail a apporté des éléments très importants de compréhension des probiotiques.

Une autre étude a été réalisée sur des travailleurs postés, c'est-à-dire qui travaillent de nuit. Elle a permis de montrer que les probiotiques avaient des bienfaits sur le stress ou du moins sur l'immunité, qui est intimement liée au stress.

L'ennui c'est que beaucoup d'autres marques ont décidé de surfer sur cette vague des alicaments et ont commercialisé des produits qui semblent similaires mais dont les effets ne sont pas prouvés, loin de là. On trouve donc au rayon frais le meilleur comme le pire. Il faut être très rigoureux dans son choix sinon on risque de tomber sur un produit inefficace.

Concernant les gélules de compléments alimentaires contenant des probiotiques, comment s'y retrouver parmi la pléthore de produits commercialisés ?

Beaucoup de marques ont tout simplement décidé de surfer sur la vague

La situation est un peu plus compliquée dans ce domaine. Il n'y avait pas de législation claire. On a donc vu apparaître sous l'appellation "compléments alimentaires" des produits efficaces et d'autres beaucoup moins. Tout cela devrait changer prochainement car la loi a été renforcée et précisée.

Reste toujours le même problème : l'efficacité de ces produits est longue et difficile à prouver.

 Y a-t-il un danger quelconque à consommer des laits fermentés enrichis en probiotiques ou des compléments alimentaires à base de probiotiques ?

A priori non, si on achète des produits autorisés et qui respectent donc certaines normes de qualité. Je recommanderais tout de même de ne pas avoir de consommation exagérée de produits laitiers fermentés. Mais si on consomme deux petites bouteilles par jour, a priori il n'y a aucun risque.

Sommaire