Mieux digérer au quotidien De la bouche à l'estomac en passant par l'oesophage

l'appareil digestif.
L'appareil digestif. © L'Internaute Magazine

Une fois arrivés en haut de l'œsophage par la déglutition, les aliments sont poussés jusqu'à l'embouchure de l'estomac. En 15 secondes, ils arrivent à destination, grâce aux contractions successives de la paroi œsophagienne !

Et là, pas question de faire demi-tour. Un clapet - appelé cardia - empêche la nourriture de remonter vers l'œsophage.

L'estomac : une torture physique et chimique

Dans l'estomac, le bol alimentaire va subir une double contrainte : physique et chimique. Pendant que les aliments seront sauvagement malaxés par les puissants muscles de la paroi stomacale, ils subiront, en même temps, les attaques acides des sucs gastriques synthétisés par la muqueuse de l'estomac.

En effet, l'estomac libère non seulement de l'acide chlorhydrique, qui désagrège toutes les particules alimentaires (à l'exception des graisses), mais aussi de la pepsine, des enzymes qui digèrent les protéines. Ces secrétions peuvent atteindre 2 L en 24 heures, noyant les aliments dans un véritable bain d'acide. Bref, une véritable torture stomacale, dont il en sort une bouillie qui atterrit dans l'intestin.

 

 

Sommaire