Les figatellis crus responsables d'hépatite E ?

Vous vous réjouissiez à l'avance de votre séjour sur l'île de Beauté, séduit par l'idée de déguster des tranches de figatelli, en admirant le couchant depuis les remparts de Bonifacio ? Oui mais veillez à le manger cuit car selon deux médecins marseillais, cette savoureuse saucisse à base de foie de porc pourrait contenir le virus de l'hépatite E ! En effet, suite au nombre de cas d'hépatite E qu'ils ont diagnostiqués, le docteur Philippe Colson, du laboratoire de virologie à l'hôpital de la Timone et le professeur René Gerolami du service d'hépato-gastro-entérologie de l'hôpital de La Conception se sont rendus compte que le point commun entre les victimes était l'ingestion de figatellis crus. Selon le Pr Gerolami, sur une vingtaine de cas diagnostiqués à l'Assistance publique de Marseille, deux ont été mortels. L'hépatite E est une inflammation du foie qui se caractérise notamment par une jaunisse, de la fatigue ou des nausées.

Ainsi, les médecins recommandent de faire cuire les figatelli avant de les consommer. Cuit c'est très bon aussi !

Et en ce qui concerne les autres charcuteries corses, il n'y a que peu d'études disponibles pour l'instant. Néanmoins, le risque semble moindre lorsque c'est de la viande de porc, et non du foie du porc, qui a servi à la confection…