Cholestérol : quel est le rôle des stérols végétaux ? Les bonnes habitudes pour faire baisser son cholestérol

la consommation de phytostérols ne dispensent pas d'adapter son alimentation !
La consommation de phytostérols ne dispensent pas d'adapter son alimentation ! © WavebreakMediaMicro - Fotolia

Lorsque l'on présente un taux de cholestérol trop élevé, le médecin délivre un ensemble de règles à suivre dont la consommation de stérols ne forme qu'une petite partie. Ceux-ci ne dispensent en aucun cas d'adapter son régime alimentaire. L'objectif est avant tout de réduire son apport en graisses saturées, en cholestérol alimentaire, et augmenter ses apports en fibres et en graisses insaturées.

En pratique, il faut mettre au menu du poisson, des huiles végétales, des céréales, des fruits, des légumes... Sont à limiter : le beurre, les viandes rouges, la charcuterie, les pâtisseries... Un nutritionniste peut vous accompagner dans ce changement d'habitudes alimentaires.

En dehors de ce nouveau régime, le médecin peut vous prescrire un traitement médicamenteux, et si besoin, vous aider à arrêter de fumer, à ramener votre poids dans la norme, ou à pratiquer une activité physique plus régulière.

Sommaire