Le lait, un nouveau poison : info ou intox ?

Le lait n'en a pas fini de faire polémique. Certains journalistes et médecins dénoncent les tactiques de l'industrie laitière pour nous faire consommer plus de lait que nécessaire, quitte à surestimer ses vertus.

Le lait, un nouveau poison : info ou intox ?
© Yuri Arcurs - Fotolia.com

Le calcium est indispensable aux os. Pendant l'enfance et jusqu'à 25 ans environ, il participe à la croissance. Ensuite, la consommation de laitage reste recommandée par les autorités sanitaires car elle permet de maintenir le capital osseux et ainsi de ralentir la perte naturelle liée au vieillissement. Les femmes sont d'autant plus concernées qu'elles ont plus de risque d'ostéoporose, notamment après la ménopause.

L'un des éléments de controverse concerne le lien entre consommation de calcium et prévention de l'ostéoporose. Des études démontrent en effet la faible prévalence de fractures osseuses chez les asiatiques réputées pour consommer peu de produits laitiers. Mais ce n'est pas tout. Des travaux scientifiques relèvent l'implication possible de la consommation de produits laitiers dans l'apparition de certaines maladies graves : diabète, polyarthrite, ostéoporose et même cancer.

Mardi soir, l'émission Enquête de Santé de France 5 "Le lait, poison ou potion ?", revenait sur les nombreuses accusations dont fait aujourd'hui l'objet le lait. Intolérances au lactose, allergies, digestion difficile, otites, polyarthrite rhumatoïde... L'émission tentait de faire la part des choses et donnait la parole à de nombreux acteurs, tels que le Pr Irène Margaritis, Chef de l'unité d'évaluation des risques liés à la nutrition Anses, le gastro-entérologue Laurent Beaugerie, mais aussi Thierry Souccar, auteur du livre "Lait, mensonges et propagande".

Lire aussi l'enquête du Journal des Femmes Le lait : bon ou mauvais pour la santé

Revoir l'émission : Le lait, poison ou potion ?