Lait : bon ou mauvais pour la santé ? Riche en calcium, le lait est bon pour les os ?

'bois ton lait, pour avoir des os solides.'
"Bois ton lait, pour avoir des os solides." © Digital vision/Thinkstock

Dans ce chapitre, nous allons reprendre un à un les arguments invoqués par les autorités sanitaires pour inciter la population à consommer des produits laitiers. Au premier rang, on retrouve cette assertion qu'on vous serinait probablement déjà quand vous étiez petit : le lait est bon pour les os car il est très riche en calcium, qui est un constituant essentiel des os. "Les deux nutriments les plus importants pour la santé osseuse sont le calcium et la vitamine D. L'activité physique joue également un rôle", note un document produit par la Plan national nutrition et santé (PNNS) à destination des professionnels de santé.

Le lait permet donc de bien grandir puis, plus tard, il augmente la densité de ses os, ce qui les rend plus solides. Les femmes, ainsi, diminuent les risques d'ostéoporose, cette fragilisation des os qui survient parfois après la ménopause, augmentant ainsi le risque de fracture.  A l'inverse, si le calcium apporté par l'alimentation n'est pas suffisant, "la masse osseuse baissera parallèlement aux apports calciques disponibles", note ce même fascicule.

Deuxième atout, le phosphore du lait, associé au calcium, permettrait d'avoir des dents solides et résistant aux caries.

Enfin, le calcium n'est pas seulement nécessaire à la construction des os, il intervient également dans le métabolisme, notamment pour assurer le bon fonctionnement de nos muscles.

Plus dans le fromage

Il est vrai que les produits laitiers contiennent beaucoup de calcium. Voici quelques chiffres parlant 

 Un verre (100 ml) de lait demi-écrémé contient 114 mg de calcium.

 Un yaourt nature au lait entier en contient 189 mg.

 Une part (30 g) de camembert à 40% de matières grasses = 171 mg de calcium.

 Une part de comté = 276 mg de calcium.

 Une part d'emmental = 356 mg de calcium.

Contrairement à une idée reçue, ce n'est donc pas le lait qui est principal pourvoyeur de calcium mais plutôt les fromages, surtout s'ils sont à pâtes dures. L'inconvénient majeur étant qu'ils contiennent aussi beaucoup de graisse.

D'autres aliments contiennent des quantités intéressantes de calcium. C'est le cas, notamment, de certains légumes verts comme les brocolis ou le chou."Contrairement à une idée répandue, le calcium végétal n'est pas moins bien absorbé que le calcium animal, décare Thierry Souccar, auteur de "Lait, mensonges et propagande". Ainsi, pour les crucifères, l'absorption atteint jusqu'à 50 %, contre 30 % pour le lait."

Alimentation / Digestion