Lait, desserts lactés, yaourts... 10 Vrai / Faux Les produits laitiers light sont meilleurs ?

FAUX


Ils prennent de plus en plus de place dans les rayons et sont la cible de tous ceux et toutes celles qui surveillent leur ligne, voire essaient de perdre un peu de poids. Mais que valent vraiment les yaourts à 0 % ? 
comme n'importe quel autre yaourt, il faut se fier avant tout aux étiquettes
Comme n'importe quel autre yaourt, il faut se fier avant tout aux étiquettes nutritionnelles. © Pumba - Fotolia.com

La réponse est somme toute simple : comme n'importe quel autre yaourt, il faut se fier avant tout aux étiquettes nutritionnelles. Et redoubler de vigilance.

Pour être sûr d'avoir un gain calorique, vérifiez qu'ils soient allégés à la fois en sucre et en matière grasse. Ce qui n'est pas toujours le cas ! On trouve des yaourts 0 % qui ne contiennent pas de matières grasses, mais qui se rattrapent avec une teneur en sucre, bien supérieure à la moyenne. "La dénomination light n'est valable que pour comparer la même catégorie de yaourt sinon gare aux confusions. Par exemple, un yaourt aux fruits light peut-être plus calorique qu'un yaourt nature ordinaire", souligne Béatrice Bénavent-Marco.

De plus, "le côté déculpabilisant des produits light entraîne généralement une surconsommation de ces derniers", prévient la nutritionniste Béatrice Bénavent-Marco.

En cherchant bien, on trouve quand même des vrais "0 %". Le Taillefine 0 % aux fruits est vraiment allégé en sucres et en graisses. "Il faut regarder l'apport calorique total. Entre 50 et 60 calories, on peut considérer que la promesse est tenue", conclut la nutritionniste.

Sommaire