L'intolérance au gluten : chez l'adulte aussi Le régime sans gluten : strict mais très efficace

Généralement, l'exclusion totale du gluten de l'alimentation permet à l'enfant comme à l'adulte une guérison totale et une normalisation de la muqueuse intestinale en un an au minimum. La croissance et la prise de poids redémarrent rapidement après le début du régime, sans effet sur la taille adulte puisque le mécanisme était juste mis en pause par l'intolérance.

Rétablissement long mais indispensable

Le gluten étant très présent dans l'alimentation occidentale, le régime d'exclusion n'est pas toujours simple, souvent riche en tentations et particulièrement difficile à suivre pour les enfants, notamment lorsqu'ils mangent à la cantine scolaire.

Pourtant, le rétablissement de la muqueuse intestinale étant long (un an minimum), le régime strict doit être au moins de cette durée. Le suivi diététique doit être très rigoureux la première année pour permettre de rétablir l'ensemble des fonctions altérées. Le régime est rapidement efficace et permet une reprise de poids et de la croissance chez les enfants, rapide et motivante.

 "Le bénéfice le plus important pour les patients qui souffrent beaucoup est la disparition des symptômes et le retour à une vie normale grâce au régime. Il n'est pas considéré comme une contrainte puisqu'il permet de retrouver un confort au quotidien. Le bénéfice est rapide et sans ambiguité sur l'efficacité du régime", explique le Pr Cellier

Principale difficulté : connaître les aliments sans gluten

Le plus difficile pour les patients est de repérer les aliments qui contiennent ou non du gluten. Les conseils d'un diététicien sont indispensables pour apprendre à gérer le quotidien avec un enfant atteint de maladie cœliaque. De plus, la réglementation actuelle oblige les industriels à indiquer sur les étiquettes des aliments la présence ou non de gluten afin de faciliter la tâche des malades ou parents d'enfants intolérants.

"Ne pas suivre de régime sans gluten c'est prendre le risque que se développent d'autres pathologies liées"

Chez certains adultes dont l'intolérance a été révélée tardivement, le changement de régime alimentaire est difficile et ils ne suivent pas les contraintes imposées, jugeant sans doute les effets de l'intolérance plus acceptables que la rigueur du régime. La maladie cœliaque n'est pas guérie, elle est simplement tolérée par le patient.

Il faut toujours suivre le régime

 "Dans le cas d'une intolérance au gluten sans symptômes il est important de faire comprendre au malade que sa maladie est certes inexpressive mais bien présente. Ne pas suivre de régime sans gluten c'est prendre le risque que se développent une ostéoporose précoce, mais aussi des problèmes de foie ou de thyroïde jusqu'au cancer de l'intestin (lymphomes) à cause des anticorps dirigés contre l'organisme que la maladie fait fabriquer", insiste le Pr Cellier.

Sommaire