5 réflexes alimentaires à adopter Le petit déjeuner doit être royal

 Le repère PNNS : 3 repas par jour, une collation si nécessaire

Si 94,4 % des personnes interrogées déclarent prendre un petit déjeuner, seules 12,1 % d'entre elles prennent bien les 3 éléments conseillés, à savoir un produit laitier, des féculents et un fruit.

Vous n'avez pas le temps de prendre de petit déjeuner le matin, vous êtes débordés et ne mangez pas toujours à midi ou encore vous rentrez trop tard le soir alors vous grignotez ? A chaque vie ses contraintes, mais elles ne sont pas insurmontables.

L'indispensable petit déjeuner est le repas le plus libre : vous pouvez y manger quasiment ce que vous voulez puisque vous aurez toute la journée (soit plus de 15 heures) pour l'éliminer. Pensez donc à prendre un fruit, une briquette de lait et une barre de céréales qui sont faciles à manger, y compris dans les transports en commun.

Le repas du midi est aussi bien assimilé par l'organisme, mais si vous faites un travail de bureau, évitez tout de même les repas trop riches en graisses. Si vous avez faim dans l'après midi, prenez un fruit, un yaourt ou une compote, il n'y a pas de préparation et ça vous aidera à tenir jusqu'au repas du soir.

Enfin pour le soir, privilégiez les légumes, en soupe ou même congelés, car ce repas doit être léger avant la nuit. Limitez les plats tout préparés qui sont généralement gras et salés, ou alors seulement 3 fois par semaine en privilégiant ceux qui contiennent du poisson et de bons morceaux de viandes. Ajoutez toujours des féculents à votre repas du soir pour ne pas avoir faim avant de vous coucher et éviter ainsi les carrés de chocolat ou biscuits devant la télévision.

Sommaire