Fast-food : afficher les calories... En vain ?

Indiquer le nombre de calories dans les menus de restauration rapide n'aurait aucun impact sur les consommateurs, selon une étude américaine.

Fast-food : afficher les calories... En vain ?
© Viperagp - Fotolia.com

Afficher les calories sur l'emballage d'un hamburger dissuade-t-il réellement de le choisir ? Vraisemblablement, non. C'est du moins ce que révèle une nouvelle étude américaine, publiée dans l'American Journal of Public Health. Appliquée dès 2012 par les poids lourds du fast-food américains (McDonald's en chef de file), cette mesure n'entrainerait pas sur le long terme les répercussions escomptées. Initialement instaurée pour inciter les clients à jeter un œil sur les valeurs nutritionnelles des aliments qu'ils ingèrent, les Américains n'auraient pas, pour autant, bousculé leurs habitudes alimentaires. Pire... Ils absorberaient plus de calories qu'il n'est recommandé - en moyenne 2 000 kcal pour les femmes contre 2 400 pour les hommes. Pour tirer de telles conclusions, les chercheurs à l'origine de l'étude ont suivi avec intérêt le comportement alimentaire de 1 094 adultes américains dans deux McDonald's à New-York. L'enquête révèle ainsi que le prix et les préférences culinaires sont les critères privilégiés pour le choix d'un menu dans un fast-food.
Toutefois, ces observations ne peuvent s'appliquer au mode de consommation des Français, l'enquête ayant été uniquement réalisée aux États-Unis, où 25 % de la population se rendrait dans un fast-food au moins 2 fois par semaine.
Selon l'Organisation de coopération et de développement économiques (OECD), le pourcentage de Français obèses serait estimé à 10 % de la population. Ce même chiffre atteindrait plus de 30 % aux États-Unis. Des chiffres inquiétants qui peinent à diminuer malgré les conséquences de l'obésité sur la santé et les mesures de santé publique instaurées.

Source : American Journal of Public Health - relayé par CBS News, juillet 2013.