Edulcorants : il ne faut pas en abuser

A l'occasion de l'arrivée sur le marché de la stevia, un édulcorant très puissant, l'Association française des diététiciens nutritionnistes souhaite rappeler que les plats allégés et autres produits light ne remplaceront jamais une bonne éducation nutritionnelle. « La sécurité d'emploi de ces faux-sucres (…) n'est pas remise en question car la dose journalière admise est rarement dépassée, estime l'AFDN. Par contre, l'introduction de ces faux-sucres devrait systématiquement s'accompagner d'une éducation nutritionnelle adaptée. » Ainsi, boire du « light » peut aider à limiter les apports en sucre, mais ce n'est pas une raison, loin de là, pour en boire plus. Trop de gens ont tendance à penser que, puisque le produit est light ou allégé, on peut le consommer à volonté. Ce n'est évidemment pas le cas, d'autant que zéro sucre ne signifie pas zéro calorie. Les conseils d'un spécialiste peuvent permettre de mieux faire la part des choses et d'utiliser les édulcorants dans de bonnes conditions.   A lire sur la rubrique Santé : Produits allégés, démêler le vrai du faux.