Mieux connaître l'ulcère gastoduodénal Des aliments à éviter ?

Comme nous avons pu le voir précédemment, le stress, même s'il n'arrange pas forcément les choses, ne peut être désigné comme responsable d'un ulcère. Par ailleurs, d'autres idées reçues persistent sur l'ulcère, à savoir que certains aliments ou boissons pourraient également aggraver les choses. Il faudrait donc éviter tout ce qui est épicé ou trop acide. Adieu poulet au curry et soda au coca ?

Non ! Comme l'explique le professeur Cadiot, "il faut savoir que le pH dans l'estomac est d'environ 1 alors qu'un coca est à une acidité de 4 (NDLR : sur une échelle de 1 à 14, un pH de 7 est considéré comme neutre, un pH de 9 est considéré comme basique, un pH de 2 comme acide). Autant dire que ça n'est pas un verre ou deux de cette boisson qui vont faire augmenter l'acidité. Donc, globalement, je ne déconseille aucun aliment. Ce qui est à craindre avec les boissons gazeuses du style coca ou encore avec les aliments acides, ce sont les reflux gastro-oesophagiens, pas l'ulcère".

Pour les personnes touchées par l'ulcèren la prise régulière des antibiotiques et de l'IPP est nécessaire pour aboutir à la guérison. Mais pas seulement ! Certains changements mineurs peuvent également aider à lutter contre la maladie.

Par exemple, il est conseillé aux personnes souffrant d'ulcère et fumeurs de leur état, d'arrêter le tabac. La consommation excessive d'alcool est à bannir également, ces deux agents endommageant notablement la paroi digestive.

Sommaire