Maigrir sans régime Dîner coupe-faim : pour maigir pendant son sommeil

Maigrir sans se fatiguer, c'est possible ! Tout simplement en perdant du poids pendant le sommeil. Pendant la nuit, en effet, notre organisme est au repos et consomme un minimum de calories, juste ce dont il a besoin pour respirer ou pour rêver par exemple. "Si les apports caloriques ont été trop importants pendant la journée et qu'en plus le repas du soir est trop copieux, alors les calories ne sont pas brûlées pendant le sommeil et elles sont donc directement stockées", explique le Dr Jean-Loup Dervaux, auteur de "Maigrissez pendant votre sommeil". C'est pourquoi il préconise le principe du dîner coupe-faim. Trop souvent, on mange léger le midi par manque de temps et on fait un gros repas le soir. C'est justement le contraire de ce qu'il faudrait faire selon lui. "Le dîner doit être léger (un plat unique est suffisant) et il doit idéalement apporter 20 % des apports caloriques de la journée explique Jean-Loup Dervaux. Côté menu, préférez les protéines maigres (viandes blanches, poissons...) et les fibres (les légumes) qui sont peu caloriques et faiblement stockables par notre corps. De plus, les fibres sont des coupe-faim mécaniques puisqu'ils remplissent l'estomac et procurent plus rapidement un sentiment de satiété." Enfin, le dîner coupe-faim ne doit pas être trop tardif afin de ne pas aller se coucher le ventre plein et même éventuellement de faire une petite balade digestive, histoire d'éliminer un peu !

Et les autres repas ? Si le dîner a été léger, on a logiquement besoin d'un bon petit déjeuner pour bien commencer la journée et pour fournir suffisamment de carburant à notre organisme. Idem au déjeuner, il doit être le plus copieux de tous les repas puisqu'il doit nous permettre de tenir jusqu'à la collation de l'après-midi. "Les goûters ne sont pas réservés aux plus jeunes. Ils permettent d'éviter un coup de fatigue en fin de journée et je les recommande aux plus grands aussi. Le tout est de ne pas manger n'importe quoi. La banane par exemple est un excellent choix puisqu'elle est riche en sucres lents. On peut aussi opter pour des barres céréalières" indique le Dr Dervaux. L'autre avantage de la collation, c'est qu'on arrive moins affamé au repas du soir. Idéal donc si on ne veut pas trop manger avant d'aller dormir. 

 Donc on résume : un petit déjeuner et un déjeuner copieux avec en plus une collation pour être bien éveillé et en forme pendant la journée, puis un dîner plus léger le soir pour ne pas accumuler de calories pendant la nuit. "Ce régime est particulièrement bien adapté aux seniors qui n'ont pas de contraintes de temps. De plus, le fait de moins manger le soir leur assure un sommeil de meilleure qualité", ajoute le Dr Dervaux.

C'est sans doute ce qui est le plus difficile : changer ses habitudes alimentaires. Mais au bout du compte est-ce que ça permet de perdre du poids ? "Evidemment, au début ce n'est pas facile, les changements d'habitudes font toujours un peu grimacer. Mais une fois qu'on s'y habitue, ça devient progressivement naturel. Il faut aussi savoir s'accorder des petits plaisirs de temps en temps sinon c'est trop difficile à tenir psychologiquement. Je dirais qu'on peut s'accorder des écarts une fois par semaine. Petit à petit donc on va réussir à perdre du poids et surtout durablement, sur le long terme" explique le Dr Dervaux. Et on perd encore plus facilement et rapidement du poids si on associe en parallèle une activité physique. "Plus on fait d'exercice, plus on gagne en muscles, qui sont des machines à brûler des calories", précise le Dr Dervaux.

Sommaire