Maigrir sans régime Alli, un vrai médicament pour le traitement de l'obésité et du surpoids

Elle est sur tous les comptoirs des pharmacies, vous l'avez sans doute remarquée : Alli® la nouvelle pilule amaigrissante est disponible en pharmacie depuis mai 2009. La nouveauté, c'est que vous pouvez vous la procurer sans ordonnance, contrairement aux autres pilules amaigrissantes qui existent déjà sur le marché. En fait, elle est sensiblement identique à une autre pilule amaigrissante, le Xénical®, sauf qu'elle renferme deux fois moins de principe actif.

Ce n'est pas pour autant qu'il faille être moins vigilant et la prendre n'importe quand ou n'importe comment. Alli® est indiqué dans le traitement de l'obésité ou du surpoids, pour les personnes dont l'indice de masse corporelle (IMC) est supérieur ou égal à 28 kg/m2. En outre, Alli® n'est pas une "solution miracle" mais une aide supplémentaire à la perte de poids, qui doit être associée à un régime réduit en calories et pauvre en graisses et à la pratique d'une activité physique régulière. Il ne s'agit pas d'un médicament destiné à effacer quelques kilos superflus avant l'été, mais d'un vrai médicament pour perdre du poids durablement, sur le long terme. L'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé recommande d'ailleurs de consulter un médecin avant de commencer un traitement avec Alli®. Celui-ci pourra vous dire si ce traitement vous convient et vous donner des conseils nutritionnels, voire vous orienter vers une consultation médicale spécialisée.

 Comment ça marche ? L'orlistat, le principe actif de ce médicament, bloque environ 25% des graisses ingérées dans l'estomac et l'intestin grêle, ce qui fait qu'elles sont éliminées directement par le tube digestif. C'est pour cette raison qu'il faut bien veiller à restreindre son alimentation en matières grasses. Sinon, méfiez-vous des diarrhées sévères...

Il faut aussi savoir que Alli® est contre-indiqué aux femmes enceintes ou allaitantes et aux moins de 18 ans, deux cibles qui pourraient être fragilisées pas des déséquilibres nutritifs.

Sommaire