Le bio, meilleur pour la santé ? Les Français pensent que le bio est meilleur pour la santé

Les produits bio ont le vent en poupe, c'est le moins que l'on puisse dire. Thé, café, chocolat, fruits et légumes évidemment mais aussi liquide vaisselle et cosmétiques viennent grossir les rayons bio des magasins spécialisés, mais aussi ceux des grandes surfaces. Effet de mode ou nouveau mode de consommation ? Quelles sont les motivations des consommateurs de produits bio ? Cherchent-ils simplement à manger et boire de bons produits, avec plus de goût et meilleurs pour la santé que les versions traditionnelles ?

Selon le baromètre annuel de l'Agence bio[1] réalisé en octobre 2008,
44 % des Français ont consommé au moins un produit bio au moins une fois par mois en 2008 (contre 42% en 2007) et 39 % en ont acheté dans les 4 semaines précédant l'enquête.

Quand on leur demande pourquoi ils consomment bio, les Français répondent :

  "Pour préserver ma santé " à 96%

 "Pour la qualité et le goût des produits " à 92 %

  "Pour être certain que les produits soient sains" à 89 %.

Ainsi, ce sont avant tout des préoccupations d'ordre sanitaire et moins écologique ou environnemental, qui poussent les consommateurs à acheter bio. Le bon sens pousse effectivement à croire que ces produits naturels et sains sont meilleurs pour notre organisme que ceux issus de l'agriculture et de l'élevage traditionnels.

Par ailleurs, il est intéressant de se demander si les consommateurs de bio sont en meilleur santé que les autres. Même si cela est le cas, difficile de savoir si c'est uniquement grâce aux produits bio ou si c'est le résultat d'un mode de vie plus sain (repas mieux équilibrés avec moins de graisses et de viandes, davantage de pain complet, de légumes et de fruits frais).  Il faut garder à l'esprit que les habitudes alimentaires sont très importantes pour être en bonne santé.


[1]Enquête quantitative menée par CSA en face à face à domicile du 27 octobre au 31 octobre 2008 auprès d'un échantillon de 1050 personnes représentatif de la population française (en terme de sexe, âge -15 ans et plus -, catégorie socio-professionnelle, région et taille d'agglomération).

 L'Agence BIO, groupement d'intérêt public, rassemble des représentants des Pouvoirs publics ? ministère de l'agriculture et de la pêche (MAP), ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de l'aménagement du territoire (MEEDDAT) ? et des professionnels (FNAB, APCA, Synabio et Coop de France) au sein de son Conseil

d'administration.

Sommaire