Le bio, meilleur pour la santé ? Le bio est-il réellement vierge de tout pesticide ?

C'est bien connu, il faut laver le citron avant de l'utiliser car sa peau est infestée de pesticides. Pour les citrons du supermarché lambda, d'accord, mais du coup, pas besoin de le faire avec un citron bio a priori ?

S'il est pratiquement impossible de vérifier la teneur en pesticides des aliments de la grande distribution, il est possible, en revanche, de veiller à acheter des aliments sains. La réponse : l'agriculture bio. Le label bio ne peut être obtenu que si certaines conditions sont respectées. Et parmi elles, figure l'absence de pesticides.

Malgré tout, pour vérifier a posteriori, chaque année, la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) réalise des plans de surveillance et de contrôle pour vérifier le respect de la réglementation relative aux résidus de pesticides dans les produits d'origine végétale.

Sur l'année 2006, "les contrôles de la production biologique (de fruits et légumes) ont porté sur 282 échantillons". 1,42 % de ces échantillons n'étaient pas réglementaires.
A noter qu'aucune non conformité n'a été décelée sur les 49 échantillons de thés, d'infusions, d'épices et de plantes à sucre.

En 2007, les produits "bio" contrôlés par les services de la DGCCRF, 256 échantillons au total, portaient sur des fruits et légumes, des céréales et des produits transformés. Sur les 53 échantillons déclarés "positifs", 30 concernaient les fruits et légumes, 14 les céréales et 9 les produits transformés.

La DGCCRF note que "le règlement portant sur le mode de production biologique n'admet l'usage des pesticides qu'en cas de danger pour la culture ou les produits. (...) Dans tous les cas, des investigations complémentaires sont effectuées afin de déterminer s'il s'agit d'une pratique frauduleuse ou d'une contamination environnementale."

Ainsi, il est possible, bien que très rare, que les produits bio contiennent des pesticides.


[1] LMR : limite maximale de résidus

Sommaire