Le bio, meilleur pour la santé ? Comment s'y retrouver parmi les labels

Label rouge, AB, commerce équitable... On peut facilement perdre les pédales face à tous ces labels qui pullulent sur l'emballage des aliments et qui nous garantissent tous, à leur manière, que ce que nous achetons est bon pour nous. Difficile de savoir à quel saint se vouer n'est-ce pas ?

De manière générale, les labels bio sont là pour certifier qu'au moins 95 % des ingrédients d'un produit transformé doivent être issus de l'agriculture biologique.

  Le label Agriculture Biologique (ou label AB) est un label de qualité français, créé en 1985 et défini par le ministère français de l'Agriculture. Ce label garantit notamment que l'aliment est composé d'au moins 95 % d'ingrédients issus du mode de production biologique, mettant en œuvre des pratiques agronomiques et d'élevage respectueuses des équilibres naturels, de l'environnement et du bien-être animal. L'Agence française de sécurité sanitaire des aliments reconnaît d'ailleurs que "le mode de production biologique, en proscrivant le recours aux produits phytosanitaires de synthèse, élimine les risques associés à ces produits, pour la santé humaine."

 Agriculture Biologique. C'est ce qu'on peut lire sur le label européen pour l'agriculture bio. Celui-ci est complété par d'autres informations : l'indication du lieu de provenance des matières premières (UE, non UE, autres pays), le numéro de code de l'organisme certificateur sont obligatoires. Les Etats complètent l'étiquetage et aident les consommateurs à repérer les aliments et boissons biologiques. Comme pour AB, ce label offre la certitude qu'au moins 95% des ingrédients du produit sont issus de la production biologique.

 Le label rouge. Il ne concerne pas l'agriculture biologique en particulier mais nécessite de la part des producteurs le respect d'un cahier des charges drastiques qui assure au consommateur d'acheter des produits de qualité.

 Bio Équitable : ce label a été lancé en 2002 par l'association du même nom réunissant des petites et moyennes entreprises du secteur agrobiologique. Tout au long de la chaîne, le respect de ces critères est contrôlé par ECOCERT (organisme de contrôle et de certification, dont l'activité est à ce titre encadrée par les Pouvoirs Publics et la législation).

Parmi les autres labels bio et écolo, on retrouve notamment biogarantie, EKO, le label Demeter, Main dans la Main, MSC, Marine Stewardship Council et Nature et progrès. Dans tous les cas, si vous voulez être sûr d'acheter bio, veillez à ce que le produit comporte la mention "issu de l'agriculture biologique" ainsi que le nom de l'organisme certificateur (Ecocert par exemple).

Sommaire