La santé par le chocolat Le chocolat reste un aliment gras et donc calorique

le chocolat est généralement associé à des aliments sucrés et gras.
Le chocolat est généralement associé à des aliments sucrés et gras. © Joann Brasington - Fotolia

Comme toutes les bonnes choses, le chocolat a sa face cachée.

 Si le chocolat noir est un aliment qui est peu sucré et donc pauvre en glucides, en revanche l'un de ses éléments de fabrication est le beurre de cacao qui lui est riche en lipides. Le chocolat reste un aliment très calorique avec plus de 550 Kcal pour 100 g de chocolat.

 En plus le chocolat est généralement consommé en association avec d'autres produits comme du caramel, des cacahuètes ou des mousses de lait qui enrichissent encore l'aliment en matières grasses le rendant bien plus gras qu'il ne l'est pourtant déjà au départ. En barres, en crèmes ou en pâtisseries le chocolat devient alors un aliment très gras et très sucré en plus.

 Gourmandises préférées des enfants, le chocolat est aussi souvent consommé hors repas comme grignotage et augmente donc l'apport calorique ingéré au quotidien pouvant être en partie responsable d'une prise de poids.

 Le chocolat ne peut donc être recommandé en cas de problème de poids ou de surpoids ainsi qu'en cas de régime sans graisse ou sucre. Dans le cadre de certaines pathologies comme le diabète par exemple, le chocolat peut être consommé sous certaines conditions, avec l'accord du diabétologue et du médecin traitant.

Sommaire