Cures détox : info ou intox ? Une efficacité mise en doute

Les recommandations nationales et internationales vont, on l'aura compris, dans le même sens que celles des cures détox. Cela suffit-il à faire de ces diètes une méthode efficace ? Pas sûr !

 

Le médecin nutritionniste Caroline Le Marchand-Duros est plus que sceptique quant à leur efficacité sur le plan physique. "Tout dépend de la raison pour laquelle on souhaite faire cette cure, souligne-t-elle. Si c'est pour maigrir, ce n'est franchement pas la peine, ça sera totalement inutile. Si le but est plus philosophique, sans pour autant parler de religion, je dirais, pourquoi pas. Il s'agit d'une forme de dépassement, en un sens."  

 

Alimentation équilibrée 

Quant à la capacité de ces cures à détoxifier l'organisme, le Dr Le Marchand-Duros n'y croit pas trop. "Soit ces personnes mangent vraiment très mal en temps normal pour avoir besoin de pratiquer une diète de plusieurs jours pour reposer leur organisme. Dans ce cas, les ennuis vont recommencer quand ils vont reprendre leur alimentation habituelle. Soit la cure vise plutôt à les détoxifier de tous les pesticides et autres que l'on ingère quotidiennement et dans ce cas, quelques jours de diète sont totalement insuffisants. Cela prendrait des semaines pour s'en débarrasser."  


Pour éviter au corps d'être embarrassé par l'alimentation qu'on lui fournit, la nutritionniste recommande plutôt d'avoir une alimentation équilibrée en glucides, protides et lipides, tout au long de l'année. "Pour schématiser, disons qu'un adulte a besoin, en moyenne d'une alimentation composé à 50 % à 55 % de glucides, 30 % à 35 % de lipides et 15 % de protéines. Ensuite, en ce qui concerne la qualité des produits, si on a peur des conservateurs et autres produits ajoutés par la main de l'homme, on peut opter, par exemple, pour des aliments bios."

Sommaire