Cures détox : info ou intox ? Les règles d'or de la cure détox

  Règle number one : la cure détox n'est pas à mettre entre toutes les mains.

- D'abord, les enfants ne peuvent pas y prétendre. Non pas qu'ils n'aient pas besoin de se purifier, mais leur corps en pleine croissance a des besoins bien différents et plus importants que celui des adultes.

- Même recommandation pour les femmes enceintes. Ce n'est pas le moment de leur demander de se restreindre, au contraire.

- Les personnes fragiles, souffrant de maladies du tube digestif ou de maladies métaboliques telles que le diabète ne peuvent pas toutes pratiquer des cures détox. Cela dépend vraiment des situations, c'est pourquoi il est recommandé de consulter un spécialiste avant de vous lancer seul dans ce régime alimentaire.

 - Même chose pour les personnes souffrant de maladies graves, comme un cancer par exemple.  

- Pas de cure non plus pour les personnes souffrant de carences en vitamines ou en nutriments.

- Les cures sont fort peu recommandées pour les personnes souffrant ou ayant souffert de troubles du comportement alimentaires. Cela pourrait détruire un fragile équilibre et enfoncer la personne dans une maladie plus grave.    

 

 Au vu de ces nombreuses contre-indications, la nutritionniste Caroline Le Marchand-Duros recommande formellement "de consulter un médecin au préalable. C'est lui qui pourra vous dire si vous êtes apte à faire une cure détox ou non. En outre, je recommande vivement de pratiquer cette cure dans un environnement médicalisé. C'est plus prudent, dans l'hypothèse où le curiste ferait une chute de tension ou un malaise hypoglycémique. "  

 

  Règle suivante : jamais de jeûne sans l'indispensable préparation. En effet, puisque votre corps va puiser dans ses réserves pendant ces quelques jours sans nourriture, mieux vaut qu'il en ait à disposition. Si vous êtes trop fluet ou que vos analyses de sang ont révélé des carences en vitamines ou en nutriments, oubliez le jeûne, il ne vous fera pas de bien ! Même en pleine forme, il faut se préparer convenablement. Le jeûne doit être progressif. La première fois, n'excédez pas trois jours : l'organisme n'étant pas habitué, il aurait beaucoup de mal à tenir plus longtemps.

 

  Commencez la cure pendant des vacances ou au moins pendant un week-end. Comme vous avez moins de carburant, il faut mieux entamer la détox dans une période calme où vous n'avez pas besoin de mobiliser toutes vos énergies. Evitez donc les périodes stressantes au boulot et abstenez-vous d'aller courir le marathon à ce moment-là.

  Si vous choisissez de passer par un coach ou un centre, ne vous fiez pas simplement à sa publicité, vérifiez ses références et le parcours professionnel des personnes qui vont vous encadrer.

 

 La détox c'est bien, mais n'en abusez pas non plus ou vous finirez par ne plus avoir aucune réserve, ce qui n'est jamais souhaitable. L'idéal, c'est entre deux et quatre cures par an. Ne les faites pas durer trop longtemps non plus. Les régimes détox sont étudiés pour durer quelques jours à quelques semaines. Au-delà, votre corps pourrait pâtir de cette alimentation pauvre en protéines et en lipides.

Sommaire