Cures détox : info ou intox ? Des formules adaptées à vos attentes et à vos besoins

Sous le terme de cure détox, se cachent de nombreuses formules fort différentes. Petit tour d'horizon pour trouver votre chemin.

  Il y a d'abord la mono-diète, qui s'étale sur quelques jours. Comme son nom l'indique, elle consiste à s'alimenter avec un seul fruit ou un seul légume, tout au long de la journée. Bon évidemment, le risque est d'être dégoûté à vie des fraises ou des cerises, mais cette technique permet de mettre le métabolisme au repos. "Le système digestif n'a qu'un type d'aliment à digérer. Cela lui permet de se concentrer sur autre chose et ainsi d'éliminer toutes les toxines qu'il n'a pas eu le temps de prendre en compte jusque-là", explique la journaliste Santé Marie Borrel. Parmi les aliments privilégiés pour les mono-diètes, les fraises, qui sont connues pour stimuler le foie, au printemps. A l'automne, c'est plutôt le raisin qui a la cote, en raison de ses vertus diurétiques, laxatives et drainantes.

  Version extrême de la cure detox, le jeûne total, particulièrement efficace puisque l'organisme est totalement au repos du point de vue alimentaire. Pour avoir de l'énergie, il va donc brûler les déchets, dont on souhaite justement se débarrasser. "Personnellement, je ne le recommanderais pas, car il doit être particulièrement encadré et préparé, en amont et en aval", tempère Marie Borrel. Cette pratique doit effectivement être maniée avec précaution, car elle n'est pas sans risques. En effet, outre les déchets, l'organisme va brûler ce qu'il a à sa disposition pour obtenir de l'énergie : la graisse, certes, mais aussi les muscles, ainsi que les vitamines et les sels minéraux. Mieux vaut donc en avoir fait provision auparavant et ne pas oublier de recharger les batteries après le jeûne. Ne vous avisez pas d'entreprendre une activité physique intense alors que vous êtes en période de jeûne : vous risquez un malaise. La tempérance dans les émotions est également de mise en période de jeûne. Avec la préparation pré et post jeûne, cette cure s'étale sur environ deux semaines.

  Des cures plus "light", sur une ou plusieurs journées, sont souvent mieux tolérées. Il s'agit, pendant quelques jours, de se nourrir selon un programme bien précis, établi par vous-même ou, plus sûrement, par un spécialiste. D'une manière générale, les boissons drainantes y occupent une place de choix, de même que les fruits et légumes, notamment ceux contenant beaucoup de fibres.Exit, par contre, l'alcool, la viande, les matières grasses non végétales, difficiles à digérer.

  Une autre option consiste à organiser ses repas autour "d'aliments detox" pendant quelques semaines. C'est la version que préfère Marie Borrel. "On opte pour des aliments drainants, des légumes avec beaucoup d'eau et de sels minéraux, comme la courgette, l'artichaut ou le céleri. Le poireau est aussi excellent, car il contient des fibres très longues. Puis vous choisissez des fruits detox en dessert et pour les encas, fraises ou raisin par exemple. Privilégiez la cuisson vapeur, les huiles crues, le poisson blanc. Sans oublier les aromates, qui permettent de relever les plats et sont souvent dotés de vertus intéressantes. Ainsi, les repas restent normaux et il n'y a pas de désocialisation, ce qui arrive fatalement lorsqu'on fait une mono-cure. Là, toute la famille peut participer. Au bout d'une quinzaine de jours, l'organisme est détoxiqué et l'on peut reprendre l'alimentation habituelle.

 

Comment s'y prendre ?

Restent les questions du "où" et du "comment". Les régimes les plus simples peuvent tout à fait se pratiquer chez soi, en adaptant ses propres menus. C'est sans danger et très simple. En revanche, pour ceux qui opteraient pour un jeûne ou pour une cure détox plus élaborée (massages, éradication d'un polluant en particulier, relaxation, etc.), il est recommandé de consulter des spécialistes. Attention, il n'est pas forcément évident de se repérer au vu de toutes les offres actuellement disponibles. N'hésitez pas à investiguer, à demander tarifs et références avant de vous décider pour un centre ou une option en particulier.

Sommaire