Ce qu'il faut manger (ou pas) pour prévenir le risque de cancer Le surpoids, un facteur de risque majeur

Mauvais pour l'hypertension, le diabète et pléthore d'autres maladies cardiovasculaires, le surpoids est également un facteur de risque majeur des cancers. En particulier les cancers de l'œsophage, de l'endomètre, du côlon-rectum, du pancréas (après la ménopause) et de la vésicule biliaire se trouvent favorisés par le surpoids, dans une proportion variable selon l'IMC. Par exemple, pour une augmentation de l'IMC de 5 unités, les risques de cancers augmentent de 8 % à 55 % selon les localisations (8% pour le cancer du sein après la ménopause et 55% pour un adénocarcinome de l'œsophage).  

Pour savoir si l'on est en surpoids ou pas, c'est l'indice de masse corporelle (IMC) qui sert à estimer la corpulence. Il correspond au rapport entre le poids (en kilogrammes) et la taille au carré (en mètres), soit : IMC = P/T².
Exemple : si vous mesurez 1,70 m et que vous pesez 62 kg, votre IMC est de 21,5 (62/1,70²). Les références sont les suivantes :
 IMC < 18,5 kg/m² : insuffisance pondérale. On parle de maigreur.
 18,5 < IMC < 24,9 : poids normal. 
 25 < IMC < 29,9 : surpoids. 
 IMC > 30 kg/m² : obésité. 
 Au dessus de 40 kg/m², on parle d'obésité morbide.

 

 Ainsi, pour limiter les risques de cancer liés au surpoids, l'Institut National du Cancer recommande de :

 Maintenir son IMC entre 18.5 et 25 Kg/m² pour limiter le risque de cancers. 

 Pour prévenir le surpoids et l'obésité, il faut  :

- Pratiquer au moins 5 jours par semaine au moins 30 minutes d'activité physique d'intensité modérée (comparable à la marche rapide) ou pratiquer 3 jours par semaine 20 minutes d'activité physique élevée (comparable au jogging) et limiter les activités sédentaires (regarder la télévision, rester sur l'ordinateur, etc.).

- Limiter la consommation d'aliments à forte densité énergétique (charcuteries par exemple) et privilégier les aliments à faible densité énergétique (fruits et légumes notamment).

 Insister sur la prévention du surpoids et de l'obésité chez les enfants.

 Se peser au moins une fois par mois.

 Pour les personnes en situation de surpoids ou d'obésité, se faire accompagner et prendre en charge.

Sommaire