10 idées reçues dans votre assiette Les fruits rouges donnent des allergies

on accuse souvent les fraises de provoquer des allergies.
On accuse souvent les fraises de provoquer des allergies. © Dasha Petrenko - Fotolia

Vrai et faux. Pomme, poire, banane, coing, abricot, pêche... Vers l'âge de six mois, au moment de la diversification alimentaire, les bébés peuvent enfin goûter aux saveurs des fruits. Cependant, on conseille parfois d'attendre un peu pour introduire les fruits rouges sous prétexte qu'ils seraient allergisants. Les fraises en particulier sont souvent incriminées comme responsables d'allergies. Idée reçue ou pas ?

Réponse de Normand : oui et non. En fait, les fraises et autres fruits rouges sont rarement allergisants. Ils peuvent parfois provoquer une urticaire du fait qu'ils entraînent la libération d'histamine mais sans faire intervenir d'anticorps. Cette réaction est donc généralement plus modérée et quasiment toujours bénigne. Par ailleurs, les crises d'urticaires s'espacent généralement en grandissant. Avant trois ans, quand un enfant est allergique, c'est probablement aux œufs ou au lait. Après trois ans, c'est l'arachide qui est généralement en cause.

 Les allergies les plus fréquentes de l'enfant sont le blanc d'œuf (dans 30 % des cas, soit chez un enfant allergique sur trois), l'arachide (20 % à 25 % des cas), les protéines de lait vache (10 % des cas), la moutarde (6 % des cas) et le poisson (5 % des cas).

Sommaire