10 idées reçues dans votre assiette Il y a beaucoup de fer dans les épinards

des spaghetti bolognaise pour faire le plein en fer.
Des spaghetti bolognaise pour faire le plein en fer. © Laurent Hamels - Fotolia

Faux ! Contrairement à une légende tenace illustrée dans les aventures de Popeye, les épinards ne sont pas bourrés de fer. Ils en contiennent un peu, mais beaucoup moins qu'un bon steak par exemple. De plus, le fer qu'ils contiennent est bien moins bien assimilé lors de la digestion.

L'absorption diffère selon le type de fer ingéré. Le fer existe sous deux formes. Le fer héminique, que l'on trouve essentiellement dans les produits d'origine animale, est jusqu'à 2,5 fois plus assimilable que le fer non héminique, d'origine végétale. Le fer contenu dans la viande ou le poisson a donc beaucoup plus de chances d'être retenu lors de la digestion. La viande rouge et le boudin sont par exemple des aliments très riches en fer. En revanche, les lentilles, les fruits secs et les épinards (contrairement à l'idée reçue !) le sont un peu moins.

 A savoir : l'assimilation du fer peut être facilement augmentée en sachant associer les bons aliments au cours du repas. Ainsi la consommation de fruits et de légumes riches en vitamine C favorise à hauteur de 30 % l'absorption de fer. En revanche, une tasse de thé ou de café en fin de repas peut limiter l'apport de 10 %. Ils sont à prendre de préférence en dehors des repas.

 

Sommaire