Prévenir et traiter le diabète de type 2 Dépistage du diabète et hygiène de vie

Le meilleur moyen d'empêcher le diabète d'évoluer, c'est de le diagnostiquer le plus tôt possible. Pour ce faire, une simple prise de sang, effectuée à jeun, suffit. Elle permettra de mesurer le taux de sucre.

 L'indice normal de glycémie se situe entre 0,7 g/L et 1 g/L.
 On commence à parler de diabète à partir de 1,26 g/L.
 La plupart des symptômes liés au diabète apparaissent à partir de 2 g/L, soit en moyenne cinq ans après le début de la maladie.

Une vie plus active

Parallèlement, adopter une alimentation saine et équilibrée et pratiquer
régulièrement une activité physique ou sportive sont les clés pour stabiliser la glycémie.
 Avant toute chose, l'arrêt du tabac est impératif. Le diabétique en puissance décuple les risques de tomber malade s'il continue à tirer sur la cigarette. En fait, le tabac aggrave les risques liés à la maladie : complications cardio-vasculaires, artérielles, rénales. Pourtant, les diabétiques fument autant que l'ensemble de la population.
 Pratiquer une activité physique est primordial. En effet, une baisse du poids aide à la stabilisation de la glycémie. On sait aujourd'hui que le surpoids ou l'obésité sont des facteurs de risque importants du diabète de type 2 : 80% des diabétiques de type 2 sont en surpoids ou obèses. L'activité physique permet de brûler les graisses et fait également travailler l'appareil cardiovasculaire, baisser la pression artérielle et le taux de lipides. Bref, que du bon ! Mais quel sport pratiquer ? Les fameuses trente minutes de marche rapide quotidienne font l'affaire. Ceux qui auraient envie d'aller plus loin, notamment pour perdre du poids, peuvent s'essayer à une activité plus intensive. "Les sports les plus bénéfiques sont les sports d'endurance, commente Marc Popelier. Le jogging, la natation, le vélo. L'idéal en matière de fréquence, c'est de pratiquer au moins 2h30 d'activité physique d'intensité modérée par semaine tout en conservant les habitudes alimentaires.
 Dernière bonne résolution à adopter : un rythme de vie RE-GU-LIER. Eviter les fêtes jusqu'à pas d'heure, les repas sautés ou au contraire trop copieux. Garder au maximum, d'un jour sur l'autre, ses heures de repas, de lever et de coucher permet au corps de mieux se réguler.

Sommaire