Décryptez les étiquettes alimentaires Eviter au maximum les additifs

En plus des ingrédients, on peut souvent voir des additifs alimentaires sur les étiquettes. Ils sont reconnaissables à leur code à 3 chiffres (E 620, E 302, etc.). Leur intérêt ? C'est d'améliorer par exemple la conservation, la couleur, le goût ou encore la texture des aliments.

evitez autant que possible les additifs.
Evitez autant que possible les additifs. © Keribevan - Fotolia.com

Faut-il s'inquiéter de la présence d'additifs ? A priori, s'ils sont utilisés par les industriels, c'est qu'ils ont fait l'objet de tests, donc qu'ils ne présentent pas de toxicité pour des doses de consommation normale. "Le problème vient donc de la surconsommation de ces derniers et comme on les trouve partout... D'autant que si on y regarde de plus près, nombreux d'entre eux sont autorisés en France alors qu'ils sont interdits dans d'autres pays, leur innocuité n'est donc pas certaine", prévient Béatrice Bénavent-Marco.
A noter que la plupart des additifs sont interdits dans les produits pour bébé et dans les produits bio. A côté de ça, on trouve aussi des additifs totalement inoffensifs, quelle que soit la dose. Par exemple, l'acide citrique qui n'est rien d'autre que de l'extrait de citron et que l'on retrouve dans des produits comme la moutarde. 

A retenir

Dans le doute, il vaut mieux choisir des aliments de base et éviter les préparations du commerce. Les charcuteries, les bonbons, les biscuits et les sodas en sont aussi truffés. Par principe, s'il y a trop de colorants, trop de conservateurs, d'exhausteurs de goût ou tous autres additifs, évitez d'acheter ce produit.

Sommaire