Fatigue hivernale : les aliments qui boostent

La météo fait grise mine et votre moral est au plus bas. Et en plus, vous êtes fatiguée. Et si la solution était dans votre assiette ? Voici les aliments anti-fatigue pour retrouver du tonus cet hiver.

Fatigue hivernale : les aliments qui boostent
© nyul - Fotolia.com

Manque de sommeil, déprime hivernale, anémie, rhumes et autres maladies de l'hiver... Les causes de la fatigue sont nombreuses et pas toujours évidentes à identifier. Quoi qu'il en soit, si cette fatigue perturbe trop votre quotidien et que vous ne parvenez pas à vous en débarrasser, consultez votre médecin pour faire un petit bilan.

Le saviez-vous ? Une mauvaise alimentation peut, elle aussi, engendrer de la fatigue. Et pour cause : un organisme sous ou mal alimenté ne dispose pas de suffisamment d'éléments essentiels à son bon fonctionnement et il doit donc puiser dans ses réserves. Du coup, il est obligé d'établir des priorités avec le peu dont il dispose. Par exemple, l'organisme privilégie l'oxygénation du cerveau à la force musculaire, ce qui explique que vous avez moins d'énergie pour bouger ou faire de l'exercice. L'alimentation est donc essentielle pour aider à combattre la fatigue. Et pour bien manger, il faut manger ÉQUILIBRÉ et varié, sans sauter de repas. Le petit déjeuner est en particulier indispensable pour bien commencer la journée. Il doit être copieux, surtout en hiver. Cependant, dans la journée, même quand il fait froid, il faut garder une alimentation équilibrée et pas forcément plus riche, comme le confirme Béatrice Benavent-Marco, diététicienne : "pour éviter la fatigue, vous ne devez pas manger trop riche sous prétexte que les températures extérieures sont froides. En effet, de nos jours, les apports énergétiques sont peu augmentés en hiver car notre exposition au froid reste moindre (chauffage, vêtements chauds, déplacement en voiture ou transport en commun...)".

Les aliments à privilégier pour se sentir moins fatigué

- Les sucres lents aident à lutter contre le froid en apportant de l'énergie à notre
sante 23738287 drivingsouth fotolia
La vitamine C : un allié pour lutter contre les infections. © DrivingSouth - Fotolia.com

corps. "Ils sont en quelque sorte le combustible nécessaire à la chaudière, explique Béatrice Benavent-Marco. On privilégiera donc les céréales complètes comme les pâtes, le riz mais aussi les légumineuses : les lentilles, les flageolets, les pois chiches... qui sont en plus une bonne source de protéines", note-t-elle.
- La vitamine D nous fait cruellement défaut à cette saison, la faute aux rayons de soleil qui perdent en intensité. "Résultat, on synthétise mal cette vitamine indispensable à la fixation du calcium et la fatigue est au rendez-vous", explique la diététicienne. Heureusement, d'autres sources de vitamine D existent. "Hormis les aliments qui en sont enrichis comme certains produits laitiers du commerce, on va la trouver dans les poissons, notamment les poissons gras (thon, saumon, sardines...). De plus les oméga 3 de ces derniers sont des alliés utiles au maintien de notre moral quand la déprime hivernale guette !".
- Côté moral et forme justement, on mise sur le magnésium. "On en trouve par exemple dans l'eau d'Hépar mais aussi dans les fruits de mer ou encore les fruits oléagineux (amandes, noix...)", note Béatrice Benavent-Marco. A noter que les fruits de mer outre leur apport en magnésium ont aussi un rôle dans le système immunitaire puisqu'ils sont également riches en zinc et en sélénium.
- Les aliments riches en vitamine C sont également indispensables pour aider à lutter contre les infections. Où les trouver ? Dans les agrumes bien sûr. Mais aussi dans le persil ou encore le brocoli. Et pour booster le système immunitaire, pensez aussi à l'ail ! "N'hésiter à mettre de l'ail cru dans les plats. Si vous êtes fan de persillades, c'est parfait mais rajoutez-la en fin de cuisson et ne la laissez pas sur le feu".
- Pour prévenir l'anémie et maintenir des apports en fer, il faut également veiller à en manger suffisamment, avec une préférence pour le fer d'origine animale (viande de bœuf, boudin noir) qui est mieux assimilé.
- Surveillez enfin votre flore intestinale car c'est une zone stratégique qui joue un rôle immunitaire important. "Mangez suffisamment de probiotiques (laits fermentés) et de prébiotiques pour la protéger. Ainsi, les petites infections de l'hiver auront plus de mal à vous atteindre. Côté prébiotiques, on compte entre-autres sur les bananes, la chicorée et l'oignon", conseille la diététicienne. 

Prudence avec les régimes restrictifs

Et si je suis au régime ? Pas toujours évident de faire attention à sa ligne quand il fait froid pensez-vous ? L'appétit augmente et en plus, vous avez besoin d'énergie pour lutter contre la fatigue. Alors, que faire ? "Bien évidemment si la période hivernale vous laisse vulnérable ou pire sensible aux infections, il n'est pas question d'entamer un régime. Ces effets viendraient aggraver votre état de fatigue et il n'est même pas sûr que la perte de poids escomptée soit au rendez-vous avec un organisme affaibli, moins enclin à déstocker ! Une alimentation restrictive et carencée vous exposerait plus facilement aux infections, au stress et à l'asthénie, prévient Béatrice Benavent-Marco. Par contre, si malgré la fatigue, vous souhaitez tout de même retrouver votre ligne, il est tout à fait possible de perdre du poids de manière raisonnable en adoptant un programme bien adapté et le moins restrictif possible. Vous ne fondrez que de quelques kilos par mois mais n'entamerez en rien votre capital forme, bien au contraire."

Béatrice Benavent-Marco est diététicienne-nutritionniste. Retrouvez toutes ses chroniques Nutrition sur le Journal des Femmes.
Son site Maconsultationdietetique.com

 

Lire aussi