Repas de fêtes : profitez sans culpabiliser Penser aux légumes, même les soirs de fête !

en fin de repas, les desserts trop gras ou trop sucrés sont souvent peu
En fin de repas, les desserts trop gras ou trop sucrés sont souvent peu appréciés. © Joann Brasington - Fotolia.com

Pas trop d'eau

C'est bien connu, les repas de fête sont longs et copieux. Alors pour faire passer le tout, on a parfois tendance à boire plus d'eau. Résultat : le ventre gonfle plus vite... De plus, lors de repas copieux, l'eau ralentit la digestion car elle dilue les enzymes digestives et les rend moins efficaces.

  Boire plutôt entre les repas, de préférence de l'eau gazeuse.

Je ne boude pas les légumes

Les légumes sont bons pour la santé, cela n'est plus un secret. Cuits, ils se digèrent aussi très bien. Et, surtout, ils sont moins caloriques que des pommes de terre sautées cuisinées au beurre. Mieux vaut réduire la portion de féculents et l'accompagner de légumes verts qui facilitent le transit. Par contre, il faut éviter les légumes secs, les oignons, les choux ou les haricots blancs, qui peuvent donner des ballonnements.

  Penser aux légumes, même les soirs de fête !

Un dessert de choix

Idem en dessert, mieux vaut prendre un peu moins de petits fours et compléter par un fruit, une clémentine par exemple. De plus, le fromage et le dessert étant tous les deux riches en lipides, il est préférable de choisir entre les deux.

  Sachez qu'il existe des bûches moins caloriques, sans crèmes au beurre ou glacées à base de sorbets par exemple.Vous pouvez même tenter de faire votre bûche vous-même. Ainsi vous contrôlerez mieux les quantités d'ingrédients !

Sommaire