Produits allégés : démêler le vrai du faux Pas de sucre mais quoi à la place ?

Vous faites un régime et ne pouvez vous passer de sucres dans votre café ? Heureusement, les industriels de l'agro-alimentaire ont pensé à vous et vous offrent la possibilité de donner un goût sucré à votre boisson chaude préférée tout en préservant votre ligne, grâce à l'aspartame !

Précisions sur les mentions

Avant tout, petit éclairage sur les différentes mentions que vous pouvez trouver sur les étiquettes des stars de votre caddie :

 "Sans sucres" : il n'y a pas plus de 0,5 g de sucres pour 100 grammes. 

 "A faible teneur en sucres" : il n'y a pas plus de 5 g de sucres pour 100 grammes.

 "Sans sucres ajoutés" : il n'y a pas eu d'ajout de substances sucrantes, ce qui ne veut pas dire qu'il n'y en avait pas déjà à la base dans le produit ! C'est notamment le cas des compotes, dont les fruits qui les composent sont déjà riches en sucre. 

Il existe plusieurs manières d'alléger l'apport en sucre dans les produits alimentaires :

 En limitant la quantité de sucre rajouté (cela est valable pour les confitures, les jus de fruits, les compotes, etc.).  

 En remplaçant une partie du sucre par un édulcorant intense (type aspartame).

 En substituant le glucose par un autre sucre, comme le fructose (sucre présent naturellement dans les fruits). Avantage, il fait moins monter la glycémie (taux de glucose dans le sang) que le glucose.

Petit focus sur les édulcorants. Ce sont des produits qui donnent un goût sucré sans apporter de calories ou qui donnent un goût sucré en apportant moins de calories que le traditionnel sucre blanc (qui apporte 20 kilocalories par morceau, soit 4 par gramme). Parmi les édulcorants les plus souvent utilisés, on retrouve l'aspartame ou la saccharine.

Ainsi, il est possible qu'effectivement certains produits estampillés "sans sucres" soient vierges de toutes calories. Faites simplement attention à bien lire les étiquettes.

Mais d'un autre côté, il est possible qu'un yaourt aux fruits à 0% soit plus calorique qu'un yaourt nature. Tout est question de vigilance, encore une fois !

Sommaire