Le poisson, un aliment santé A consommer dans les 48h

une fois acheté, conservez-le bien au frais jusqu'au moment de la cuisson.
Une fois acheté, conservez-le bien au frais jusqu'au moment de la cuisson. © Alexander Raths - Fotolia

Le poisson, nécessite d'être conservé dans des conditions optimales. En effet, les bactéries du poisson possèdent des propriétés particulières qui leur permettent de bien supporter le froid, du moins mieux que celles de la volaille ou de la viande rouge. L'idéal est donc de conserver le poisson à une température proche de
0°C, comme c'est le cas chez les poissonniers. Vous avez bien dû remarquer que les étals sont toujours sous glace ?

Voici quelques recommandations d'usage pour bien conserver votre poisson afin de bénéficier de tous ses bienfaits et d'éviter les contaminations.

 Prévoyez un sac isotherme pour transporter votre poisson dans les meilleures conditions et achetez-le à la fin de vos courses.

 La première chose à faire ensuite, c'est de l'éviscérer. Vous pouvez également demander à votre poissonnier de le faire, s'il le peut.

 Une fois éviscéré, il faut le conserver au réfrigérateur, à une température inférieure à 4°C (la zone la plus froide du réfrigérateur se situe généralement en bas, juste au-dessus du bas à fruits et légumes. En-dessous de cette température, la croissance des micro-organismes est ralentie et le développement de germes tels que les listerias ou les salmonelles est fortement contrarié.

 Préférez le consommer le jour même de l'achat ou dans les 48 h.

  Il ne vous restera plus qu'à cuire le poisson selon votre goût, de préférence à cœur (plus de 55 °C).

 Si vous souhaitez le manger cru, il faut le congeler pendant au moins 7 jours avant consommation, pour tuer les éventuels parasites.

 Ensuite, pour pouvoir détecter à l'œil nu la présence éventuelle de vers, découpez votre poisson en fines lamelles (comme du carpaccio) plutôt qu'en dés ou en cubes.

Sommaire