Les compléments alimentaires sous surveillance

types de compléments alimentairesimpliqués dans les signalements.
Types de compléments alimentairesimpliqués dans les signalements. © Anses

Dans le collimateur de l'Anses

La consommation de compléments alimentaires ne cesse d'évoluer en France et aujourd'hui, un adulte sur cinq et un enfant sur dix en consomment. En parallèle, les circuits de distribution, notamment Internet, ne cessent d'évoluer. Afin de renforcer la sécurité du consommateur, l'Agence française de l'alimentation (Anses) surveille depuis 2010 les signalements d'effets secondaires. Depuis la mise en place de son dispositif de nutrivigilance, l'Agence a reçu plus de 1500 signalements d'effets indésirables. Parmi eux, 76 % sont liés à la consommation de compléments alimentaires. Les compléments alimentaires "minceur"sont impliqués dans 15 % des cas.