Ils peuvent causer des effets indésirables

types d'effets indésirables observés.
Types d'effets indésirables observés. © Anses

Apparemment anodins, les compléments alimentaires peuvent néanmoins, dans certaines conditions, "exposer à des risques", prévient l'Anses. L'Agence a d'ailleurs publié plusieurs recommandations ces derniers mois. Dans sa ligne de mire : les compléments alimentaires à la levure de riz rouge utilisés pour aider à baisser le cholestérol et qui pourraient causer de graves problèmes hépatiques. Les compléments alimentaires dits "minceur" ne seraient pas mieux lotis : censés aider à la perte de poids, ils pourraient provoquer des troubles cardiovasculaires. 

A noter que les femmes étant plus consommatrices de compléments alimentaires (2/3 de femmes pour 1/3 d'hommes), les effets secondaires répertoriés sont plus nombreux chez ces dernières (71 % versus 29 % chez les hommes).