Chat Pr Robert Benamouzig "L'automédication ne doit pas dépasser une durée de 15 jours d'affilée"

Peut-on traiter soi-même son RGO ?

Pr Benamouzig : Oui, dans certains cas, cela est tout à fait possible. L'automédication est tout à fait possible lorsque le diagnostic est certain. Lorsque celui-ci n'a pas encore été établi formellement on peut aussi avoir recours à l'automédication en cas de remontées acides lorsque l'âge est inférieur à 60 ans, que l'on ne consomme pas de tabac ou d'alcool en excès et lorsque tout va bien par ailleurs. On peut avoir recours à des "plâtres" type Maalox® ou Riopan®, qui soulagent lorsque les symptômes sont exceptionnels.

Si les symptômes sont plus fréquents on peut s'aider de médicaments qui "coupent" la sécrétion d'acidité par l'estomac. Un premier médicament de cette famille est en accès direct chez le pharmacien. Il s'agit du Pantozol Control® (vendu sans ordonnance) qui sera bientôt rejoint par d'autres produits de cette classe.

Ces produits sont bien connus car utilisés par les médecins sur ordonnance depuis de nombreuses années. La disponibilité récente doit cependant être encadrée. Seule une durée de 15 jours maximum est conseillée. Si le trouble persiste un avis médical est alors à prendre.

L'automédication quotidienne est-elle une solution ?

"Si les symptômes sont plus fréquents on peut s'aider de médicaments qui limitent la sécrétion d'acidité par l'estomac"

Oui si on est sûr du diagnostic mais sans dépasser 15 jours d'affilée. Si on dépasse ce délai un contrôle médical est à rechercher avant de poursuivre cette automédication. Les médecins utilisent en effet cette approche depuis plusieurs années.

On appelle cela le traitement à la demande mais il ne doit pas être employé sans "guide" médical qui dirigera le "tir". Une fois cela fait, cela peut être envisagé.

 

Sommaire