"Le diabète de type 2 est un problème de santé publique très sérieux" "Cholestérol, hypertension et tabac multiplient les risques"

Quelles sont les conséquences du diabète à long terme ?

patrick vexiau
Patrick Vexiau © Cécile Debise/L'Internaute magazine

Pr Patrick Vexiau : Les complications qui peuvent survenir à long terme en font toute la gravité. Il n'y a pas de petit diabète et les complications peuvent survenir de façon sournoise. A tel point que, parfois, c'est devant une complication qu'on fait le diagnostic du diabète.

Dans tous les cas, rappelez-vous que trop de cholestérol, trop de tension et surtout le tabagisme font la même chose. Si l'on accumule ces facteurs, ils ne s'additionnent pas, ils se multiplient.

Le diabète peut toucher surtout les artères qui assurent la circulation du sang et l'oxygénation des tissus. Dans le diabète, de façon très spécifique, on peut avoir une atteinte des petites artères.

 Il peut toucher les yeux, en particulier la rétine. C'est la rétinopathie diabétique qui peut altérer la vision, voire faire perdre la vue. Le diabète est la première cause de cécité avant 65 ans.

 Il peut toucher les reins. C'est l'insuffisance rénale. De l'albumine apparaît dans les urines et, secondairement, les reins arrêtent de fonctionner. C'est l'insuffisance rénale. Au pire, cela peut aboutir à l'insuffisance rénale terminale nécessitant de passer à la dialyse, le rein artificiel ou encore à la nécessité d'une greffe rénale.

 Le diabète peut aussi toucher les gros vaisseaux, dont les artères du coeur (artères coronaires) et peut donner des infarctus.  Cela peut toucher les artères qui vont au cerveau et donner des accidents vasculaires cérébraux (paralysie, hémiplégie...) extrêmement graves. Cela peut toucher les artères des jambes (artérites des membres inférieurs).

"Le diabète est la première cause d'amputation non traumatique en France"

 Enfin le diabète  touche les nerfs (neuropathie) et tout particulièrement ceux des jambes. Cela entraîne une perte de la sensibilité des pieds avec 2 conséquences. Des douleurs alors même qu'il n'y a pas de lésions visibles. Et a contrario, la perte de sensibilité fait que des bobos (ampoules) ne sont pas ressentis, peuvent s'infecter et courir à des catastrophes. Enfin peuvent apparaître des ulcérations indolores (mal perforant plantaire) qui peuvent elles aussi s'infecter et tourner au vinaigre.

 Quand il y a une atteinte osseuse, malheureusement, cela peut conduire à des gestes chirurgicaux d'amputation d'orteils ou plus. Le diabète est la première cause d'amputation non traumatique en France : 8000 par an !

 

Quel régime alimentaire faut-il adopter lorsque l'on est diabétique ?

"Il faut limiter les sucres qui font trop vite grimper la glycémie"

Le "régime" diabétique, terme que je n'aime pas, repose sur une diététique équilibrée. Il faut se rappeler que 80 % des diabétiques sont en surpoids. Il faut donc qu'ils perdent du poids comme notre 2 CV qui doit ralentir. Ce qui fait prendre du poids, ce sont les graisses qui sont 2 fois plus caloriques que les sucres et féculents. Il faut donc chasser les graisses.

 Exemple : un poulet frit avec la peau et la sauce contient 25 % de matières grasses. Le poulet dans une poêle antiadhésive, moins de 5 %.

Pour les sucres, il faut limiter ceux qui font trop vite grimper la glycémie. Ce qui veut dire qu'il faut limiter ce qui a le goût sucré. En revanche, les féculents (pain, pomme de terre, riz, pâtes...) ne sont pas très caloriques si l'on est raisonnable. Ce qui est calorique, c'est ce que l'on met dedans (sauce tomate grasse, gruyère râpé...)

 Exemple : une pomme de terre à la vapeur avec du persil et un filet de citron, c'est peu calorique. Vous prenez la même pomme de terre, vous en mangez 2 fois plus en retirant l'eau qu'elle contient et vous la plongez dans de l'huile, ça s'appelle une frite, c'est 5 fois plus calorique !

Sommaire