Dr Assathiany : "On peut faire régresser l'épidémie d'obésité infantile" Perdre du poids et gérer sa différence

 

Un enfant obèse sera-t-il un adulte obèse ?

Dr Rémy Assathiany : Pas nécessairement. Cela dépend des facteurs génétiques (il aura plus de risque de le rester si un ou, pire, les 2 parents sont obèses). Si un enfant est obèse, il faut tout faire pour qu'il ne le reste pas (modifier son alimentation - quantité et qualité- ; augmenter son activité physique).

J'en profite pour dire que l'obésité doit être dépistée le plus tôt possible, avant qu'elle ne soit évidente ; en effet c'est nettement plus facile à prévenir qu'à guérir.

Je fais allusion une nouvelle fois aux courbes présentes dans les carnets de santé ; en calculant lors de chaque consultation la corpulence, en la reportant sur les courbes, on voit quand celle-ci commence à s'envoler. Il est plus facile et plus efficace d'intervenir à ce stade que devant une obésité confirmée.

 

'un enfant obèse ne sera pas nécessairement obèse à l'âge adulte.'
"Un enfant obèse ne sera pas nécessairement obèse à l'âge adulte." © L'Internaute Magazine / Cécile Debise

N'y a-t-il pas de bonnes chances pour qu'un enfant trop gros devienne "normal" à l'adolescence, avec la croissance ?

Cela dépend d'un certain nombre de facteurs : génétique (obésité dans la famille), alimentaire, exercice physique, etc.

Si on est obèse à l'adolescence, la plus grande probabilité est de le rester à l'âge adulte. L'erreur à ne pas commettre est de dire à un enfant " c'est pas grave, ça passera tout seul ".

 

J'ai mis mon enfant de 6 ans au judo pour le faire fondre un peu. Ca a très bien fonctionné mais il s'est pris de passion pour ce sport et en fait un peu trop à mon goût. Quels sont les risques pour sa croissance ? Le sport est-il recommandé à un si jeune âge ? En quelle quantité ?

Je ne vois pas de risque à un excès de judo, fait en club, avec des horaires qui restent limités. Il faut se réjouir qu'il ait accroché à un sport.

 

Face à un enfant qui est en surpoids, comment lui faire comprendre qu'il ne doit pas manger autant ou pareil que ses frères et sœurs, parce qu'il risque de devenir trop gros ? C'est très difficile de leur expliquer cette injustice !

C'est vrai. La nature est inégale et injuste. Cette situation est caricaturale quand dans une même famille, il y a des enfants trop maigres et d'autres trop gros.

Expliquer, dédramatiser, mais convenir que ce n'est pas juste et pas toujours facile. Mais l'enjeu est de taille.

 

Et si malgré tout, l'enfant reste en surpoids, voire obèse, que faire?

Il faut d'abord tout essayer pour lutter contre cette obésité et rechercher s'il n'y a pas une origine médicale.

S'il le reste, malgré tout, avoir un suivi médical, pour lutter et diagnostiquer précocement une éventuelle complication. 

 

Sommaire