Dr Assathiany : "On peut faire régresser l'épidémie d'obésité infantile" Et aussi : risques pour la santé, heure du dîner, pesée...

Mon petit Paul est obèse depuis son plus jeune âge (il a 4 ans et demi). Je commence à m'inquiéter : quels sont les risques de l'obésité pour sa santé? Y a-t-il des risques même à court terme?

Dr Rémy Assathiany : il y a des risques à court terme :

 Mauvaise estime de soi, devant ce corps qui peut être inesthétique, peut rendre "pataud" et donne un risque d'être stigmatisé par les pairs.

 Certaines pathologies sont plus fréquentes (problème ostéo-articulaire, lithiase, asthme...).

A plus long terme la morbidité est plus importante, avec davantage de pathologies cardiovasculaires, neurologiques, tumorales...

 

En France les enfants dînent souvent tard le soir, beaucoup plus tard par exemple que les enfants qui sortent de l'école en milieu d'après midi comme en Allemagne ou au Canada. Combien de temps après le dîner faut-il attendre avant de les coucher?

Il ne vaut mieux pas, effectivement, se coucher immédiatement après un repas ; 1 h me semble déjà un délai correct; mais à soi seul, ce ne peut être une cause d'obésité.

 

A quel intervalle recommandez-vous de peser nos enfants?

Des consultations systématiques sont prévues dans le suivi des enfants.

 Tous les mois jusqu'à 6 mois.

 Tous les 3 mois jusqu'à 2 ans.

 Tous les 6 mois jusqu'à 6 ans.

 Puis tous les ans.

C'est le rôle du pédiatre lors de ces consultations de mesurer, peser les enfants, parler du régime et de surveiller le bon développement de l'enfant également dans son rythme de vie, ses apprentissages (parole, lecture écriture) ses vaccinations, etc.


L'obésité de l'enfant est un problème de santé publique, dans son ampleur et ses répercussions ultérieures. Cette épidémie peut être véritablement une bombe à retardement.

Les médecins en général, les pédiatres en particulier, sont attentifs à dépister cette pathologie précocement pour en limiter l'étendue.

L'Association française de pédiatrie ambulatoire (Afpa), qui réunit les pédiatres installés en ville, organise depuis plusieurs années une Journée sur l'obésité infantile ; elle a lieu le samedi 10 janvier dans un grand nombre de villes de toute la France.

 

Sommaire